Présidentielle du 23 décembre 2018: La base du PALU jette son dévolu sur Antoine Gizenga

par -
0 209
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Petit à petit, on s’achemine vers la fermeture des Bureaux de réception et traitement des candidatures, surtout celui ouvert au siège de la CENI, et qui reçoit les candidatures à la présidentielle du 23 décembre 2018. Et la CENI a déjà prévenu qu’il n’y aura pas de prolongation. Si un engouement y est observé jusque-là, le point culminant sera atteint aujourd’hui, avec le dépôt des candidatures du candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), d’Adolphe Muzito, de Gabriel Mokia, Martin Fayulu, … Ce BRTC de la CENI va enregistrer, autour de 16 heures, la candidature du patriarche Antoine Gizenga, Secrétaire général et chef du Parti Lumumbiste Unifié (PALU).

Au sujet du patriarche Antoine Gizenga, soulignons qu’aux termes de plusieurs enquêtes menées ces derniers temps au sein des organes de base de cette formation politique cinquantenaire, indique notre source, il nous revient que tous les militants PALU approuvent sans conteste la discipline et la rigueur qu’il ne cesse d’imprimer depuis le 22 août 1964. De même, le traitement qu’il inflige aux uns et aux autres témoignent à suffisance que 54 ans durant, l’émergence du PALU au sein du microcosme politique congolais a comme soubassement idéologique la discipline, la préservation des acquis de la gauche socialiste et nationaliste et la valorisation des valeurs intrinsèques de l’homme.

Sur ce, unanimement, toute la base témoigne qu’il est seul à avoir réuni tous les critères susceptibles de briguer à la magistrature suprême. Et cette base témoigne au même moment sa fidélité vis-à-vis du Secrétaire général et chef du parti, le patriarche Antoine Gizenga.

Et selon les enquêtes menées il y a une semaine, tous les organes de base du PALU observent avec rigueur toutes les orientations du Secrétaire général et chef du parti qui gère au quotidien leur formation politique.

Et pourtant, nombreux sont les Congolais qui estiment qu’avec son âge avancé, il lui sera difficile de gouverner. Et ce, en référence à sa démission de son poste de Premier ministre. Mais pour la base du PALU, quel que soit l’âge avancé du patriarche Antoine Gizenga, son esprit reste alerte pour mener à bon port le bateau du PALU. De la même source, nous apprenons que le PALU vient de réunir aujourd’hui tous les moyens financiers susceptibles de payer la caution de son candidat. Et ce, suite à l’ « opération spéciale élection » qu’il a initiée il y a quelques mois.

La candidature du patriarche Antoine Gizenga ne manquera pas de susciter quelques interrogations au sein de la classe politique. Mais nombreux sont ceux-là qui pensent que le dépôt de la candidature ne pourra pas empêcher aux alliés de continuer à échanger pour le bonheur de toute la République.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse