Présidant hier la réunion du comité de pilotage économique: J. Kabila évalue la mise en œuvre de 28 mesures économiques urgentes

par -
0 433
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour stabiliser la situation économique du pays, le président de la République, Joseph Kabila Kabange a réuni, hier lundi à Kinshasa, les membres du comité de pilotage économique. Au cours de cette rencontre, le Chef de l’Etat a procédé à l’évaluation de la mise en œuvre de 28 mesures économiques urgentes destinées à stabiliser l’économie du pays.

Se confiant à la presse après cette grande rencontre, Modeste Bahati Lukwebo, ministre d’Etat en charge du Plan, a indiqué que le Président de la République a fait remarquer aux membres du comité de pilotage économique que l’application des mesures déjà prises n’est pas effective.

« Le Chef de l’Etat voudrait que des mesures soient prises rapidement afin que tout ce qui a été arrêté comme actions à mener soient d’application », a fait savoir le ministre d’Etat au plan. Il a indiqué qu’il s’agit entre autres de mesures relatives à l’accroissement des recettes, de différents textes à réviser ayant une incidence sur l’économie, de l’amélioration du climat des affaires, de la lutte contre la fraude, de la vérification des exonérations ainsi que toutes les mesures d’accompagnement, notamment les sanctions qui doivent être prises en l’endroit des gestionnaires véreux.

« C’est ainsi qu’il a été demandé au Premier ministre de continuer le travail », a dit le ministre d’Etat au Plan, Modeste Bahati Lukwebo. Par ailleurs, l’ancien ministre de l’économie nationale a annoncé que le comité de pilotage va désormais travailler avec la cellule que le Chef de l’Etat a mise sur pied. Laquelle, a-t-il précisé, aidera particulièrement en ce qui concerne la lutte contre la fraude, tel que le veut Joseph Kabila Kabange.

Dans ce même cadre, Modeste Bahati a fait savoir que les opérateurs économiques du secteur de production seront invités, afin qu’avec le gouvernement, ils puissent examiner les problèmes auxquels ils sont confrontés. « Les questions fiscales feront l’objet d’un atelier  pour voir comment réduire les différents taxes, après avoir harmonisé avec les gouvernements provinciaux de manière à éviter la double imposition… », a-t-il éclairci.

Répondant ainsi à une question de la presse, Modeste Bahati a soutenu que c’est tous les jours que le gouvernement travaille dans sens de l’amélioration du quotidien de la population, de la stabilisation de la monnaie, du renforcement du pouvoir d’achat de la population et de la création des emplois ainsi que de la recherche de meilleures conditions de vie des Congolais.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse