PPRD: Boshab passe le flambeau à Mova Sakanyi

par -
0 834
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Hier au Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Henry Mova Sakanyi a pris officiellement le Secrétariat général du parti, et ce, après la remise-reprise avec l’ancienne équipe dirigée par Evariste Boshab. C’était une cérémonie riche en couleurs, qui a drainé un monde impressionnant

*Aux trois Secrétaires généraux adjoints du PPRD, à savoir Emmanuel Shadari, Micheline Kulumba et Célestin Tunda Ya Kasende, il leur a été demandé de mettre en œuvre et de pérenniser le contrat de confiance à savoir, la loyauté à l’initiateur du parti, la fidélité aux idéaux du parti, l’esprit de camaraderie et l’esprit de sacrifice au profit du peuple

Comme annoncé par le Journal L’Avenir, c’est hier que Henry Mova Sakanyi a pris officiellement le Secrétariat du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), et ce, après la remise-reprise avec l’ancienne équipe dirigée par Evariste Boshab et Marie-Madeleine Mienze. Cette cérémonie riche en couleurs, a drainé un monde impressionnant.

Mienze rend hommage à M’Zée à travers Joseph Kabila

L’entrée du nouveau Secrétaire général Henry Mova, accompagné du camarade Evariste Boshab et Marie-Madeleine Mienze

C’est la Secrétaire générale adjointe sortante qui faisait office de Secrétaire général a.i qui a adressé un message au nouveau Secrétaire général et ses adjoints. « Après 7 ans de service à la tête de notre parti, il m’est une joie toute particulière à ce jour de rendre un vibrant hommage à l’Initiateur du parti, le camarade Joseph Kabila Kabange pour la grande confiance placée à ma modeste personne en me confiant la direction de notre cher parti le PPRD. Aussi, dois-je lui en savoir gré du choix porté sur le camarade Henry Mova Sakanyi comme désormais nouveau Secrétaire général de notre parti », dit-t-elle.

Elle ne doute pas un seul instant des capacités politiques et managériales qui vont permettre de relever les défis parfois nombreux et complexes dans l’exercice de ses nouvelles fonctions, a-t-elle souligné. C’est dans ce sens qu’elle ne ménagera aucun effort pour apporter à cette nouvelle équipe sa contribution en termes de conseil, chaque fois que cette direction en aura besoin.

Dans la même optique, Marie-Madeleine Mienze a remercié tout le comité exécutif national pour le soutien et leur collaboration pendant leur mandat. « Certes, tout n’a pas été rose, mais cela aussi est une œuvre humaine que nous avons conduite ensemble. Tout en me rangeant désormais aux côtés d’autres camarades, car l’union fait la force pour servir notre cher parti, j’exprime le vœu de voir le PPRD sous la bannière de notre camarade Henry Mova Sakanyi de tenir toujours plus haut le flambeau du combat libérateur de M’Zée Laurent-Désiré Kabila, aujourd’hui continuer idéologiquement par l’Initiateur de notre parti, le camarade Joseph Kabila Kabange ».

C’est à juste titre qu’elle a félicité la nomination des trois Secrétaires généraux adjoints, à savoir Emmanuel Shadari Ramazani, Micheline Kulumba et Célestin Tunda Ya Kasende. Son souhait est de les voir mettre en œuvre et pérenniser le contrat de confiance, à savoir la loyauté à l’initiateur du parti, la fidélité aux idéaux du parti, l’esprit de camaraderie et l’esprit de sacrifice au profit du peuple. Par la suite, après avoir souhaité plein succès à cette nouvelle équipe, elle a invité tous les militants et militantes à l’obéissance et à prêter main forte à l’équipe dans la noble lutte pour la conservation du pouvoir conquis après une longue lutte menée avec succès par M’Zée Laurent-Désiré Kabila, aujourd’hui tenue des mains de maître par le Président Joseph Kabila.

Boshab appelle à l’unité

Le bureau politique, Secrétariat exécutif et conseil national entourés de la nouvelle direction et de l’ancienne direction du PPRD

Après la remise-reprise et le message adressé à la nouvelle équipe, Toussaint Tshilombo Send, chargé de la mobilisation a introduit le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité nationale, Evariste Boshab pour installer et présenter officiellement le Secrétaire général et ses trois adjoints. L’ancien Secrétaire général a invité les militantes et militants du parti à bannir la médisance, les quolibets au sein du parti. Sinon, il les a stimulés à apporter chacun sa contribution tant intellectuelle que matérielle au profit de cette nouvelle équipe.

« Leyisa punda, punda eleyisa yo », c’est-à-dire apportez vos contributions au parti afin qu’il vous rétribue votre quote-part. C’est en toute humilité que le Vice-Premier ministre en charge de l’lntérieur qui prend congé de ses fonctions de Secrétaire général du PPRD a exhorté les militants qu’il reste derrière cette nouvelle équipe pour faire bloc ensemble, car dit-il, le PPRD appartient à tout le monde. Ceci pour dire qu’il y n’y a pas de clivages ni d’appartenance à tel ou tel individu. Tous sont du PPRD dont l’initiateur n’est autre que le camarade Joseph Kabila.

« Celui que je vais vous montrer est un intellectuel, il est le Secrétaire général de nous tous, de tous les militants, les bons tout comme les mauvais. Je te remets l’étendard pour défendre l’idéal de M’Zée Laurent-Désiré Kabila, aujourd’hui porté par le Raïs Joseph Kabila Kabange. Cet étendard sera toujours plus haut par vos actions et le PPRD restera le parti le plus grand », a-t-il dit.

Pour introniser son successeur, il a dit ceci : « Vous êtes les plus grand initiés et les initiés. Pour entrer en contact avec les ancêtres, cela passe par ce rituel, même dans l’Eglise catholique où je suis fidèle. A partir d’aujourd’hui, au-dessus de vous se trouve l’Initiateur. Aujourd’hui vous pouvez dire : militant Boshab vous êtes attendus à 18h à la réunion du parti, je serai là ».

Son souhait est que le parti marche bien, qu’il y ait une parfaite collaboration. C’est alors qu’il a loué et magnifié les talents de chacun de trois Secrétaires généraux adjoints, avec une note particulière sur Célestin Tunda Ya Kasende, son condisciple à l’université.

A son tour, Mova rend hommage à M’Zée et à Joseph Kabila

Dans la salle des réunions du parti, l’ancienne équipe dirigée par Evariste Boshab installe la nouvelle équipe de Henry Mova et ses trois Secrétaires généraux adjoints

Prenant la parole à son tour, le Secrétaire général Henry Mova a précisé que le PPRD est un parti du peuple. Pour lui, c’est un fait normal qu’il y ait une forte mobilisation. Le PPRD qui a commencé comme mouvement de libération, transformé en parti politique, constitue à ce jour une alternative dans la classe politique. C’est à juste titre que Mova a rendu hommage à M’Zée LDK qui a fait plus de 30 ans de guerre pour mettre fin à la dictature, puis à l’Initiateur du parti.

En paraphrasant Joseph Kabila qui disait que le peuple congolais n’est pas n’importe qui, le Secrétaire général de dire que le PPRD n’est pas n’importe quel parti. Le PPRD, à en croire le Secrétaire général, est un mouvement pour la cause du peuple, un cadre d’organisation de l’action politique du peuple. Le PPRD n’est pas à comparer avec les autres partis politiques qui fonctionnent par intérim entre les élections ils disparaissent, entre polo et écharpes, ils apparaissent et après ils disparaissent. « Nous au PPRD, c’est un engagement permanent. C’est ainsi que je vous demande tous à vous mettre debout, d’être engagé par rapport au combat livré en son temps qui ne se ressemble pas à la grande bataille électorale qui nous attend », a-t-il lancé.

Dans la même perspective, il a rappelé que tous les acquis de la démocratie, du progrès, comme le fait de mettre fin à la dette non contractée par les Congolais au FMI, la construction du pays qui n’était plus dans le programme des anciens maîtres du pays, ne doivent pas s’envoler. Il a par ailleurs dévoilé le complot que les maîtres occidentaux complotent contre la RD Congo. « Ils ont leurs chevaux de Troie à l’intérieur du pays pour saper tous les acquis de la démocratie, du progrès et de la reconstruction du pays, en vue de mettre fin à ce mouvement de libération », a-t-il dévoilé, avant d’inviter tous les militants à faire bloc contre ce complot. Tous les militants et militantes à l’unisson se disent prêts pour barrer la route aux comploteurs contre la RD Congo.

Reprenant la parole du Chef de l’Etat, lorsqu’il magnifia le peuple congolais, Henry Mova Sakanyi veut voir en ce peuple la vaillance, de l’énergie pour continuer la lutte car, la victoire est certaine. Dans le cadre de la lutte, le nouveau Secrétaire général du PPRD n’attend pas tolérer certains comportements et habitudes. « Si nous n’avons pas de l’ordre, si nous n’avons pas de la discipline, la bataille électorale de demain sera perdue, parce qu’on peut être nombreux, mais dès lors qu’ils sont désordonnés, on peut les gagner », a-t-il dit.

« En plus d’être nombreux au PPRD, il nous faut une organisation très solide comme une armée en campagne », précise-t-il. Dans son entendement, le PPRD est un parti solidaire. De cette solidarité, il entend mettre en pratique tout le programme en se référant au CPP, avec les cantines populaires, parce que le PPRD s’est inspiré de tous les mouvements des nationalistes, tels le MNC de Lumumba, le PRP de LDK et tous les autres mouvements de libération.

Henry Mova Sakanyi voulait remettre la pendule à l’heure, en rendant hommage à Evariste Boshab avec son livre tant critiqué. Pour lui qui a vu toute la souffrance et les injures proférées contre le Vice-Premier ministre pour avoir écrit un livre scientifique, il a invité tous les pourfendeurs de Boshab à répondre d’une manière scientifique, par les écrits au lieu de se verser dans les injures.

Pour lui, les scientifiques réagissent par les publications. Depuis qu’il a écrit ce livre, même ceux qui ne sont pas de son niveau académique commencent à le juger au lieu de répondre par la publication comme font les scientifiques. Cette façon de considérer Boshab, alors qu’il dirigeait un parti comme le PPRD, faisait du mal à l’ambassadeur Mova à partir de la Belgique. « Camarade, tu peux compter sur nous, nous serons toujours avec toi dans tes nouvelles fonctions », a dit l’ambassadeur Mova, qui croit avec tous ces camarades en Joseph Kabila qui a mis en place ce mouvement. Hommage a été rendu à Joseph Kabila pour avoir unifié le pays, pour avoir organisé deux fois les élections, pour avoir mis fin à la guerre. La grande bataille qui reste, c’est gagner aux prochaines élections, conserver les acquis pour lesquels M’Zée Laurent-Désiré Kabila et Patrice Lumumba ont sacrifié leur vie.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse