Pourtant sollicité par la défense: Un renseignant met les prévenus en déroute

par -
0 285
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pourtant sollicité par la défense, le renseignant Mukenge Kabangu Barthélémy, alias Bidimunda Pépé, a carrément mis en déroute, non seulement le prévenu Mputu Nkongolo Ali, mais aussi ses autres codétenus. Il a révélé au Tribunal le projet macabre du groupe qui venait de Kananga, parce qu’appartenant tous au mouvement mystico-religieux Kamuina Nsapu et venu à Kinshasa pour recruter d’autres adeptes, en les scarifiant, mais aussi à lutter pour conquérir le pouvoir par la force. Il est donc présenté par les parties civiles comme un criminel, celui-là même qui commandait les opérations et un faussaire.

Le Tribunal militaire de Garnison de Kinshasa/Gombe poursuit l’instruction de l’affaire qui oppose le Ministère public à plus de 36 prévenus Kamuina Nsapu, aile de Kinshasa. Pour la journée d’hier à Ndolo où a lieu les audiences foraines, le Tribunal a entendu le renseignant Mukenge Kabangu Barthélemy, du reste sollicité par la défense. A l’en croire, c’est le lundi 20 février 2017, autour de 8 heures que Mputu et Bakenga sont arrivés avec son neveux Nagala Mulume Erick de Kananga. Etant moi-même sous-logé, dit-il, j’ai amené Mputu  et Bakenga passer nuit au siège de mon parti politique. Et par la suite, ils me diront qu’ils ont trouvé une place pour dormir, toujours dans la commune de Bandalungwa.

Contre toute attente et dans un orgueil déconcertant, Mputu Nkongolo qui s’exprimait en Tshiluba et certains de ses co-prévenus disent ne même pas connaître Mukenge, celui-là qui les a non seulement logés, mais est aussi parenté à certains d’entre eux.  Voilà qui a laissé dire la partie civile Rdc que non seulement Mputu est un criminel, il est aussi un faussaire. Elle ajoute qu’il est l’héritier du pouvoir mystique de Kamuina Nsapu et c’est lui qui commandait les opérations qui ont mis la ville province de Kinshasa à feu et à sang.

L’heure de la vérité est arrivée

Devant la presse, le Bâtonnier Ambroise Kamukuny de la partie civile Rdc rappelle qu’ils avaient promis que les choses sérieuses allaient bientôt commencer. En effet, le grand commandant Nkongolo Alphonse alias Ali a crié à tue-tête ici et exigé la comparution  du renseignant Mukenge Kabangu Barthélémy, alias Bidimunda Pépé. « Vous avez vu que nous avons insisté que selon la procédure, il est indiqué que celui qui cite un témoin demande au Tribunal de l’entendre sur des points précis. On ne nous avait pas compris. Jusque ce matin, la défense ne savait pas avancer sur quel point le renseignant devait être entendu. Et c’est le Tribunal qui a tranché qu’il s’agit d’un renseignant et non d’un témoin, parce que les personnes qui le citent se déclarent être membres de sa famille. A ce titre, on est témoin que lorsqu’on n’a pas de relation avec les parties au procès », explique-t-il, avant d’ajouter que quand il est arrivé, Mukenge a d’abord affirmé ce que niaient Mputu et Bakenga.

En réalité, ils sont arrivés à Kinshasa le 19 février et Mukenge ajoute qu’ils sont arrivés chez lui le 20 février, ce qui est conforme aux procès-verbaux. L’heure vient  où la vérité doit éclater, car quand vous avez votre téléphone, il y a des  antennes de prise en charge. La panique de l’autre côté est que  les éléments que nous avons au dossier nous déposer par les différents opérateurs situent chacun où il était et à quel moment ? Nous allons donc découvrir prochainement qu’ils sont bien arrivés à Kinshasa le 19 et pris en charge par les antennes de Kinshasa. La République est contente de voir que le procès s’éclaire de plus en plus et nous tendons vers l’heure où la vérité va éclater.

Pour finir, il a rejeté les allégations de Mputu qui affirme qu’il aurait reçu 1.000 dollars Us, puis 500 dollars Us pour qu’ils puissent charger les autres. Il oublie qu’avant qu’on l’arrête en juillet 2017, les autres étaient déjà arrêtés et qu’ils l’avaient déjà chargé. S’il dit qu’il avait reçu de l’argent, c’est pour charger dit, parce qu’il a répété ce qu’avait dit les autres sur son compte. Et il n’y a pas de pressions à faire.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse