Poursuite des discussions entre le Gouvernement et la Monsuco: Samy Badibanga échange avec Mamadou Diallo

par -
0 314
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

M.Mamadou Diallo, représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU, chargé des élections et Coordinateur humanitaire a été reçu hier par le Premier ministre Samy Badibanga. Une rencontre qui se situe dans le cadre de la poursuite des rencontres et des discussions entre le Gouvernement de la Rdc et la Monusco. « Je suis venu donc rencontrer le Premier ministre pour échanger sur des questions d’actualité. Mais également pour l’informer de l’évolution des discussions en cours sur le renouvellement du mandat de la Mission des Nations Unies au Congo, la Monusco », dit-il à la presse.

Sur les sujets d’intérêt commun, il indique que les débats se sont focalisés sur le processus électoral en particulier de l’évolution de l’enrôlement des électeurs. Une opération conduite par la CENI avec l’appui de la Monusco. « Et nous nous sommes félicités, le Premier ministre et moi, de l’évolution positive des résultats qui ont déjà été atteints. Au moment où nous nous entretenons, nous avons déjà enrôlé près de 22 millions d’électeurs congolais sur un total de 40 millions attendus. Si nous continuons à ce rythme avec le soutien financier du Gouvernement, l’accompagnement de la CENI et son leadership, mais également le soutien de la Monusco, nous pouvons dire avec certitude que nous allons tenir le délai du 31 juillet 2017 comme étant la date butoir de finalisation du fichier électoral », précise-t-il. Donc, d’être prêt pour les élections.

Toujours sur le plan des élections, il avoue avoir utilisé cette opportunité pour exprimer les remerciements des partenaires vis-à-vis du Gouvernement sur les efforts financier qui sont entrain d’être faits pour accompagner l’opération d’enrôlement. A ce jour, le Gouvernement continue de faire le versement dans le contexte économique qui est  très  difficile. Mais il trouve les mots pour pouvoir honorer ses engagements. Et il a aussi profité de l’occasion pour remercier la Monusco et les Nations Unies en général pour le soutien apporté à ce processus. Il a lancé un appel aux différents partenaires du Congo de continuer à accompagner la CENI pour la préparation des élections.

Au plan des activités de la mission, ils se sont  entretenus sur la poursuite de la collaboration entre les FARDC et la mission dans le cadre de l’effort conjoint de lutte contre les groupes armés et de renforcement de l’autorité de l’Etat. Cette action se passe pour le moment très bien, dit-il. Il a également salué les efforts du Gouvernement visant à trouver une solution négociée à la crise que nous vivons dans les provinces issues du démembrement des anciennes provinces du Kasaï-Oriental et Occidental. Problème qui nous préoccupe au plus haut niveau, dans la mesure où ces violences vont avoir un  impact négatif sur l’opération d’enrôlement des électeurs dans les provinces du Kasaï. Sur toutes ces questions, il a demandé l’avis, les orientations et les conseils du Premier ministre pour qu’on puisse être en position de soutenir les efforts du Gouvernement. Mais également de créer des conditions pour qu’une solution  politique négociée soit trouvée aux problèmes du Kasaï afin que les provinces retrouvent la paix et la quiétude et qu’on puisse dérouler les opérations d’enrôlement des électeurs.

Quid de l’appui de la Monusco au processus électoral

« Pour le processus électoral, nous  avions demandé et obtenu du Conseil de sécurité d’apporter un appui logistique et technique aux opérations d’enrôlement. Suite à cet accord, nous avons déployé 20 avions qui sont restés sur le  territoire congolais depuis la fin du mois d’octobre jusqu’à la fin du mois de mars. Nous avions reçu mandat de la CENI d’aider à transporter près de 2 mille 400 tonnes des matériels d’enrôlement », informe-t-il. A la date du 13mars exactement, près de deux semaines de la date du 31 mars, date butoir nous avons déjà délivré l’ensemble de ces matériels. Nous les avons amenés de Kinshasa vers l’Europe, mais également dans les deux dernières semaines. Vu les difficultés de transport pour amener le dernier lot de la Chine vers la Rdc à travers le port de Matadi, nous avions demandé à la CENI de les livrer au port de Mombasa au Kenya où la Monusco a une plate-forme. Ils étaient composés de 11.500 groupes électrogènes et tous ont été transportés par la Monusco vers la Rdc. Dans quelques jours, nous allons compléter l’enrôlement dans la zone opérationnelle « une » qui constitue 13 provinces dont le Maniema, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu. Une nouvelle province issue du démembrement de l’ancienne province Orientale qui est l’Ituri et aussi les provinces de l’ancienne grande province du Katanga.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse