Pour une migration réussie vers la TNT: La Rd Congo interdit l’importation et la commercialisation des récepteurs TV analogiques

par -
0 901
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
  1. Lambert Mende, porte-parole du Gouvernement et ministre de la Communication et Médias a tenu le 30 avril dernier un point de presse dans son cabinet du travail et dans lequel il a annoncé trois points importants. Il s’agit de la signature des arrêtés par le ministre de la Justice et Garde des sceaux complétant les listes antérieures des personnes bénéficiant de la loi d’amnistie ; L’évolution de la situation sécuritaire à l’Est de la RDC et le dossier de migration de la télévision analogique vers la Télévision Numérique Terrestre (Juin 2015).

Abordant le premier point relatif aux arrêtés signés par le ministre de la Justice complétant les listes antérieures des personnes bénéficiant de la loi d’amnistie, Lambert Mende a fait la lecture de ces arrêtés, avant de préciser à la presse que ceci ne vise pas un individu particulièrement. Il a insisté sur le fait que la loi définit les critères que les concernés doivent réaliser.

Concernant le deuxième point à l’ordre du jour, le ministre a, au sujet de la lutte contre les FDLR, annoncé que le bilan est aujourd’hui à 232 FDLR capturés parmi lesquels 30 congolais associés à cette force négative rwandaise, et 525 dépendants libérés. Soit un total de plus de 700. Si l’on compte également ceux qui se sont rendus en phase de désarmement volontaire, nous en sommes à 677 FDLR neutralisés, soit plus de 50 % des effectifs FDLR évalués avant l’opération Sukola 2.

« Alors que nous enregistrons ces bonnes nouvelles du front, nous faisons malheureusement face à nouvelle vague de réfugiés burundais consécutive à la situation qui prévaut dans leur pays. Nous avons accueilli à ce jour 4.000 réfugiés. La solidarité africaine a agi. Mais il est évident qu’un si grand nombre de réfugiés dans un territoire comme celui d’Uvira pose un problème de capacité d’accueil », dit-il, avant de souligner qu’il travaille avec le Haut Conseil des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) pour pouvoir offrir un accueil approprié à ces réfugiés venus du Burundi. Pour le reste, il a souhaité que la situation qui prévaut actuellement au Burundi puisse se dénouer par des voies pacifiques.

La migration vers la TNT est confirmée le 17 juin 2015

A propos de la migration vers la TNT, il a rappelé à l’attention de l’opinion nationale que par l’arrêté interministériel [n° 002/TNT/CAB/M-CM/LMO/2015] du 25 avril 2015 portant définition des acteurs du nouveau paysage audiovisuel congolais, récupération par l’Etat congolais des fréquences analogiques octroyées aux chaînes de télévision et interdiction d’importation en RDC des récepteurs analogiques, le Gouvernement a engagé le processus d’arrêt de la diffusion télévisuelle analogique pour le passage à la diffusion de la Télévision Numérique Terrestre (TNT).

Cette migration de l’analogique vers le numérique interviendra effectivement le 17 juin prochain. Pour ce faire, il est demandé aux téléspectateurs de faire désormais attention lorsqu’ils achètent un appareil récepteur TV afin qu’ils n’acquièrent que des récepteurs numériques. Les importateurs et distributeurs de tels appareils doivent également savoir qu’il est désormais interdit d’importer et de commercialiser en RDC des récepteurs TV analogiques. Mais la bonne nouvelle, c’est que ceux qui possèdent des récepteurs TV analogiques pourront recevoir les émissions numériques moyennant un décodeur qui sera très bientôt disponible. Il n’y a donc pas de raison de paniquer ou de penser à se débarrasser de nos bons vieux appareils analogiques, rassure Lambert Mende.

Par la suite, il a précisé que cette décision de la migration vers la TNT n’est pas le fait de la RDC. C’est une décision de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) dont la RDC est membre et signataire des accords auxquels elle ne peut unilatéralement se soustraire. « Ensuite, le Gouvernement tient à rassurer nos compatriotes et invite au calme car il s’emploie à répondre aux besoins y relatifs. Des facilités sont offertes aux opérateurs des médias et aux usagers pour les accompagner dans cette phase s’agissant des adaptations nécessaires pour être à jour par rapport aux équipements de production au format numérique qu’ils doivent acquérir », explique le ministre.

Pour ce faire, que les prophètes de malheur arrêtent de propager de fausses nouvelles et s’adonnent plutôt à un travail pédagogique, concomitamment avec celui du Comité National de la Migration vers la TNT, pour expliquer à nos populations les avantages de cette nouvelle technologie.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse