Pour un processus électoral apaisé, CIRGL : Des résolutions pertinentes pour les jeunes

par -
0 141
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’atelier du Forum National Multifonctionnel des Jeunes ’’FNMJ de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs ‘’CIRGL’’ avec l’appui de la Monusco, s’est clôturé en beauté le 25 janvier dernier  au Centre culturel Boboto.

Comme arrêté par les organisateurs, la journée de clôture était marquée par la poursuite des travaux en atelier de ce forum qui a pour thème : « Atelier sur la promotion de la paix, la tolérance, la cohabitation pacifique et la participation des jeunes au processus électoral », ensuite par la présentation des résultats des travaux en plénière (mise en commun), l’adoption des recommandations puis la cérémonie de clôture.

En ce qui concerne les ateliers, il y a eu 4 groupes thématiques. Le 1er avait planché sur les stratégies à mettre en place pour la participation des jeunes au processus électoral, le 2è a traité de l’élaboration d’un plan d’action des jeunes pour leur participation pour la promotion de la paix durant le processus électoral, le 3è groupe a planché sur l’élaboration des stratégies et recommandations pour la promotion de la paix, la tolérance et le 4è groupe a planché sur la proposition d’actions pour les stratégies de la participation des jeunes dans le processus électoral.

Les recommandations des jeunes

Les 4 groupes ont fait plusieurs recommandations dont en voici quelques-unes : Travailler en synergie avec d’autres groupes ayant les mêmes objectifs au processus électoral ; Diffuser des informations sur le processus électoral ; Eviter d’être le marchepied des politiciens ; Vulgariser la loi fondamentale et électorale en vigueur ; Mener des campagnes de sensibilisation et de vulgarisation des activités à impact visible sur le processus électoral ; Constituer un lobbying des jeunes pour avoir un idéal de promouvoir des valeurs démocratiques ; Identification et catégorisation des jeunes à travers leurs leaders d’opinion dans leur milieu respectif ; Organisation des activités culturelles et sportives pour la promotion de la paix pendant la période électorale ; Se servir des réseaux sociaux pour faire passer les messages de paix pendant la période électorale ; Hisser des banderoles et autres affiches contenant des messages de paix et de non-violence.

Par ailleurs, les jeunes ont pu déceler aussi quelques causes des conflits. C’est notamment le non accès aux médias publiques par les candidats de l’opposition ; L’intolérance de certains candidats pendant la campagne électorale ; Le déficit communicationnel entre la Ceni et les différentes parties prenantes au processus électoral ; L’incitation à la haine et tribalisme par certains médias ; La non observation par certains partis politiques du code de bonne conduite.

Après la lecture de recommandations, parole fut accordée tour à tour à la représentante de la Monusco, au représentant du Coordonnateur national de la mise en œuvre de l’Accord cadre d’Addis-Abeba et le mot du représentant du coordonnateur MNC/CIRGL, M. Kakesse empêché. C’est ce dernier qui a prononcé la fin de l’atelier.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse