Pour soutenir son dauphin à la présidentielle de 2018: Kabila montre les biceps

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des Congolais, venus de toutes les 24 communes de la Ville province de Kinshasa et du Congo profond, ont investi les rues de cette mégalopole et afflué vers le Stade Tata Raphaël, où le Front Commun pour le Congo (FCC), à travers son Coordonnateur, le professeur Néhémie Mwilanya et les membres du Comité stratégique, avaient organisé un meeting populaire. Et ce, dans l’objectif de présenter le candidat du FCC désigné par le président Joseph Kabila Kabange, au peuple congolais.

Carton plein, c’est du moins ce que nous pouvons dire eu regard de cette capacité de mobilisation des membres du FCC. En effet, chaque parti politique, chaque Regroupement politique de cette grande famille voulait être visible. A telle enseigne que le stade Tata Raphael, devant contenir 45.000 personnes assises, a refusé du monde. Déjà, l’entrée et la sortie dudit stade étaient un vrai parcours du combattant, peu importe la taille ou le poids politique du concerné.

A travers cette première activité populaire du FCC, Joseph Kabila aura montré à la face du monde son ambition, celle de conduire Emmanuel Ramazani Shadary à la victoire finale. Disons que  Kabila vient, là aussi, de démontrer qu’il est le premier mobilisateur et il a des troupes rangées derrière lui et qui n’attendent que son mot d’ordre. C’est le même mot d’ordre qui sera suivi et qui conduira Shadary à la victoire le 23 décembre 2018.

Dans cette ambiance très électrique créant même un embouteillage humain et perturbant la circulation, toutes ces populations n’étaient venues que pour une seule cause : connaître le candidat désigné par Joseph Kabila Kabange pour être son continuateur à la tête de la République démocratique du Congo.  En effet, tout a commencé à 11h44 par une prière à la gloire de l’Éternel, le méga meeting de sortie officielle du FCC a pris fin à 12h05 avec quatre interventions, dite par le Pasteur Théodore Mugalu, chef de la maison civile du Chef de l’Etat.

Le mot de bienvenue a été prononcé par le Coordonnateur de la plateforme, Néhémie Mwilanya, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat. Il a transmis aux Congolais les  remerciements et les félicitations du Président Joseph Kabila, avant de souligner que la présence massive de cadres et militants des partis et regroupements politiques à la cérémonie de la  présentation officielle du candidat  Emmanuel Ramazani Shadary à la présidentielle du 23 décembre 2018, organisée samedi au stade Tata Raphaël, témoigne de leur marque de confiance au Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, et de leur attachement  pour le Congo.

Il a, à l’occasion félicité les militants pour leur attachement au FCC, avant de s’appesantir sur la vision de cette plate-forme  pour le Congo telle que voulue par son initiateur, Joseph Kabila Kabange. Selon Mwilanya Wilondja, le FCC est une  plate-forme politique à visée électoraliste qui a été créée pour remporter les prochaines élections à tous les niveaux, afin de disposer d’une confortable majorité au sein du parlement.

Le Secrétaire général de la Majorité présidentielle, Aubin Minaku Ndjalandjoko, a présenté les regroupements politiques du FCC, pendant que le Premier ministre Bruno Tshibala a eu l’honneur de présenter au public le candidat à la présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary.

«Je voudrais ici, Mesdames et Messieurs, kinoises et kinois, dire Merci à Dieu Tout Puissant pour ce grand jour. Je voudrais ici, Mesdames et Messieurs, kinoises et kinois rendre un hommage distingué avec déférence,  au Président de la République, Joseph Kabila Kabange, pour la confiance me témoignée et sa ferme volonté de respecter la constitution pour enraciner de manière remarquable la démocratie dans notre Pays », a indiqué le candidat désigné, Ramazani Shadary, avant de remercier le Front commun pour le Congo de  son soutien et de cette mobilisation.

Et de renchérir : Mesdames et Messieurs,  kinoises et kinois, nous ne sommes pas en campagne électorale. Mais je vous rassure que nous allons aux élections dans quelques jours et nous allons les gagner haut la main et à tous les niveaux, parce que nous nous y sommes préparés en conséquence. Soulignons que la modération de cette cérémonie a été assurée par  le président du Regroupement « Alliance des Travaillistes pour le Développement (ATD) et alliés », José Makila Sumanda. Malgré la présence nombreuse de militants du FCC, cette manifestation encadrée par la Police nationale congolaise (PNC) s’est déroulée sans incident, a-t-on noté.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse