Pour sécuriser la population civile de Kinshasa: Sylvano Kasongo met la main sur 40 bandits et voleurs armés

par -
0 403
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il avait pour mission de sécuriser les Kinoises et Kinois, en ce y compris les étrangers sur le sol de Kinshasa, contre les inciviques, les voleurs et les bandits à main armée. Le Général Sylvano Kasongo Kitenge l’avait promis à la remise et reprise avec son prédécesseur, Célestin Kanyama, qu’il ne parlera pas trop. Seulement ses actions vont déterminer le travail qu’il va abattre en faveur de la population et contre les hors la loi. Chose dite, chose faite. En moins d’un mois depuis sa nomination à la tête de la Police Nationale Congolaise, la population kinoise est en droit de se frotter les mains. Plus de 40 bandits et voleurs à main armée ont été présentés à l’opinion tant nationale qu’internationale. Travail salutaire dont bénéficie les kinoises et kinois victimes de la barbarie des inciviques    

Après les épisodes de la bande à Ben Tshimanga wa Tsnhimanga qui a endeuillé la famille de Mme Charlotte Mboyo, et celui de la bande des assaillants de Bundu dia Kongo, la police nationale congolaise ne cesse de traquer tous ces inciviques qui ont alimenté la chronique sécuritaire du pays.   Une quarantaine des présumés criminels, voleurs et bandits à mains armées a été arrêtée par les éléments de la Police Nationale Congolaise/Commissariat provincial, et présentée hier lundi 14 août courant, devant le public venu nombreux et à la presse tant nationale qu’internationale.

Ceci est le fruit des opérations menées dans les districts de la Funa, de la Lukunga et de la Tshangu, dont à la tête Sylvano Kasongo Kitenge. Ces inciviques opéraient pour certains avec des armes à feu, pour d’autres avec des armes blanches, et ont dévalisé la plupart des ménages et paisibles citoyens. La décision de la haute hiérarchie de la Police Nationale Congolaise est de les déférer devant les instances judiciaires.

Dans son speech, le Commissaire Divisionnaire Adjoint, Sylvano

Kasongo, a invité les éléments de la PNC à s’en passer de la peur qui fait la honte du métier. Ayant l’arme pour légitime défense, il est absurde pour un policier de se faire descendre par les inciviques. Pour ceux des policiers qui vont fuir leurs responsabilités de sécuriser la population civile et ses autorités, ils seront tenus coupables de non- assistance à personne en danger et leur sort sera déterminé par les juridictions compétentes.

A en croire le Général Sylvano Kasongo Kitenge, patron de la PNC ville de Kinshasa, les policiers sont tenus au respect de la mission leur assignée, c’est-à-dire, celle de protéger les personnes et de leurs biens. Ces hommes en uniforme bleue doivent remplir cette mission dans le respect de la Constitution et des lois de la République. Il a rappelé à ses troupes que les tracasseries de toutes sortes contre la population civile ne figurent pas dans son agenda, ni celui de la République. Pour le Général, ceux des policiers qui se rendront coupables de tels actes seront sanctionnés sévèrement. Le Commissaire Divisionnaire Adjoint Sylvano Kasongo a rappelé aux policiers de ne pas gaspiller les munitions en a

yant la gâchette facile contre la population civile. Les policiers ont pour mission d’éduquer la population, peu avant de la réprimer. Il en va de même, que le Commissaire Divisionnaire Adjoint Sylvano Kasongo a invité la population kinoise à la collaboration, à la dénonciation des malfaiteurs pour leur propre bien et pour leur sécurité.

Ce travail de titan du Général Sylvano Kasongo Kitenge ne s’arrête pas avec ce groupe. Comme il l’avait promis, sous son mandat, il entend offrir aux kinoises et kinois la paix et la sécurité. Et celle-ci, on attend d’elle la coopération, la collaboration pour mettre hors d’état de nuire ces inciviques.

(

Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse