Pour sa sixième promotion: L’UPAC déverse des agents de développement sur le marché d’emploi

par -
0 825
Une vue des autorités académiques de l’UPAC, samedi dernier à la cérémonie, derrière elles, des lauréats/Ph. tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le samedi 30 juillet dernier, plusieurs institutions universitaires tant privées que publiques, ont procédé à la collation des grades académiques de leurs lauréats. C’est aussi le cas de l’Université panafricaine du Congo (UPAC) qui a ponctuellement clôturé l’année académique 2015 – 2016, samedi 30 juillet dernier.

C’était un double événement, d’autant plus que cette clôture a coïncidé avec la collation des grandes académiques des lauréats de la première session. La grande cérémonie solennelle a eu lieu dans l’auditorium Louis Even, situé dans l’enceinte du deuxième site de l’UPAC, au quartier Cité-verte dans la commune de Mon-Ngafula. De la joie immense, de la gaité et de l’ambiance totale étaient au rendez-vous.

Signalons que c’est la sixième promotion organisée par l’UPAC. Pour ce faire, le recteur de cette première institution universitaire fondée sur le système Lmd en République démocratique du Congo, le professeur docteur Willy Mbongo Pasi Moke Sangol et l’ensemble du corps professoral de l’UPAC ont conféré les lauréats de cinq filières : génie civile, droit, les sciences humaines et économiques, les sciences de santé et génie informatique.

Après les différents discours, et la proclamation des résultats émis par le jury d’organisation des épreuves par les doyens de chaque faculté, le recteur a procédé tour à tour à la collation des grades académiques des lauréats. C’était en présence du promoteur et président du Conseil d’administration de l’UPAC, M. William Makiala.

Une année académique menée ponctuellement à l’UPAC

Dans son rapport, le secrétaire général académique de cette Université panafricaine du Congo, l’abbé Mathieu Musua Bambari a souligné que cette journée est un grand jour pour l’UPAC. Parce que c’est le jour où elle accouche des personnes qu’elle met à la disposition de la société congolaise, des personnes capables d’œuvrer pour le développement de la Rd Congo.

Il a indiqué également que cette année académique 2015 – 2016, comme toutes les autres, a connu des moments de joie, de dur labeur, de travail et des difficultés. Et elle a été menée ponctuellement et dans le temps. Puisque, débutée le 15 octobre 2015, elle s’est clôturée le samedi 30 juillet 2016. Et d’affirmer que tous les programmes ont été normalement suivis jusqu’à la fin. Ce, dans toutes les facultés.

L’abbé Mathieu Musua a ainsi salué la participation massive de tous les professeurs de l’UPAC dans différentes réunions pédagogiques. Il a aussi jeté des fleurs au président du Conseil d’administration de l’UPAC, M. William Makiala, qui s’est investi corps et âme dans la recherche des moyens financiers, en vue de la réussite de cette année académique 2015 – 2016.

Aussi, le secrétaire général académique de l’UPAC a remercié le recteur, professeur docteur Willy Mbongo Pasi, pour la bonne conduite et le meilleur acheminement de cette année académique, grâce à sa sagesse et à son intelligence. Il a aussi remercié les étudiants de l’UPAC pour leur implication dans l’acquittement de leurs obligations pour les frais académiques.

L’abbé Mathieu Musua a enfin recommandé aux heureux lauréats de ne pas se séparer des études et des formations ou autres renforcements des capacités. Mais aussi et surtout, de rester fidèles aux idéaux de l’UPAC.

Signalons par ailleurs qu’au début du mois de juillet dernier, l’UPAC a signé un accord de partenariat avec un centre de formation professionnelle indien « Just Praticals, Technology Business Management », dans l’objectif d’offrir aux étudiants congolais plus d’opportunités d’emploi et de faire passer l’UPAC à une marque internationale avec les certificats aux standards internationaux.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse