Pour prévenir les violences basées sur le genre: Les adolescentes doivent éviter la toxicomanie

par -
0 452
Les adolescentes toxicomanes risquent beaucoup pour leur propre vie/Ph. Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

D’après une étude, les violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) se retrouvent dans toutes les provinces de la République démocratique du Congo et non pas seulement dans l’Est du pays comme peuvent penser certaines personnes. Et les adolescentes sont parmi les principales victimes des violences basées sur le genre (VBG) en Rdc.

Surtout celles qui ont un faible niveau d’instruction, qui vivent dans la pauvreté ou ont été témoins d’actes de violences conjugales durant leur enfance. Un autre facteur individuel favorisant les VSBG chez les adolescentes, l’usage abusif d’alcool ou de drogue (toxicomanie).

Sur cette liste, il y a lieu d’ajouter le traumatisme psychologique et stress lié au conflit, à la fuite et au déplacement ; la perturbation des rôles au sein de la famille et de la communauté ; l’ignorance ou manque de connaissances des droits individuels prévus par le droit national et international. Il existe aussi d’autres facteurs favorisants socioculturels, juridiques, ainsi que ceux liés aux guerres et conflits armés.

Pour le Dr Didier Lukeme du Programme national de santé de l’adolescent (PNSA), les conséquences de ces violences basées sur le genre (VBG) sont multiples. Notamment, des conséquences physiques (Ist et Vih/Sida, grossesses non désirées, invalidité, fracture, blessure, etc.), psychologiques, juridiques et socioéconomiques (stigmatisation, pauvreté…).

Comment donc prévenir les violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) chez les adolescentes ? A ce sujet, le Dr Lukeme conseille donc aux adolescentes d’éviter les différents facteurs favorisants dont en premier lieu la toxicomanie. Celle-ci est définie comme un état de dépendance causé par la consommation abusive des drogues dans le but d’obtenir un effet sur le comportement, la perception et la conscience, fait savoir la directrice adjointe du PNSA, Dr Jackie Musumba.

Elle cite entre autres conséquences de l’abus de la drogue, les accidents, les lésions psychiques, les suicides, la faible rentabilité scolaire et professionnelle, l’abandon de la famille. Mais aussi et surtout, la dépersonnalisation, la délinquance juvénile, la prostitution, les violences sexuelles, les rapports sexuels précoces, les Ist et le Vih/Sida, etc.

Quid des violences basées sur le genre (VBG)

A savoir, les violences basées sur le genre sont des violences dirigées spécifiquement contre une personne sur base de considérations de genre ou de sexe. Inclut tout acte qui inflige un mal ou souffrance physique, psychologique ou sexuel, ou autre privation de liberté.

Et les VBG sont de quatre types. Premièrement, il y a des violences physiques n’étant  pas de nature sexuelle, telles que le meurtre ou homicide; l’assassinat, les coups et blessures; la séquestration, l’enlèvement; les bousculades, l’empoisonnement; l’excision, l’avortement…

En deuxième lieu, il y a les violences sexuelles, qui sont définies par l’Oms comme tout acte sexuel, tentative d’obtenir un acte sexuel, commentaire ou avances de nature sexuelle, ou actes visant à un trafic ou autrement dirigés contre la sexualité d’une personne utilisant la coercition, commis par une personne indépendamment de sa relation avec la victime, dans tout contexte, y compris, le foyer et travail.

Parmi les violences sexuelles, il y a premièrement le viol, considéré comme acte de relations sexuelles non consenties. Une autre violence sexuelle, c’est le proxénétisme qui est toute activité tendant à favoriser la débauche, la prostitution d’autrui ou à en tirer profit.

Il y a aussi la prostitution définie comme le recours au sexe (pour les filles et les femmes) dans le but de se faire une situation financière, matérielle, etc. parfois sans consentement profond à l’acte.

Les violences psychologiques ou émotionnelles ainsi que les violences économique et financière constituent également des formes de violences basées sur le genre (VBG).

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse