Pour prévenir les chocs: Le CPM conseille la diversification de l’économie

par -
0 443
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme d’habitude, le Gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, a présidé, le 10 juillet dernier, la 6ème réunion ordinaire de l’année, du Comité de politique monétaire (CPM). Selon le communiqué publié à cet effet, la réunion a porté sur les points ci-après : analyse des développements économiques récents aux plans extérieurs et des facteurs de risque à court terme, le comportement des instruments de la politique monétaire au mois de juin, ainsi que l’orientation de la politique monétaire sur le reste de l’année 2018.

Au plan extérieur, le Comité de politique monétaire a noté le raffermissement de l’économie mondiale au mois de juin 2018. Selon les perspectives de la Banque mondiale, la croissance mondiale se situerait à 3,1% en 2018, portée principalement par la progression de l’investissement conjuguée au redressement du commerce international sur fond de politiques monétaires et budgétaires accommodantes. Cependant, les incertitudes liées à la matérialisation d’une guerre commerciale, au durcissement brutal des politiques monétaires ainsi qu’à la vulnérabilité des marchés financiers pourraient avoir des effets particulièrement négatifs sur l’économie mondiale aux cours des prochaines années.

S’agissant de l’évolution des cours des matières premières exportées par le pays durant le mois de juin, le CPM a noté des tendances divergentes. Ainsi, après 23 mois de hausses soutenues, le cours du cobalt, en recul depuis la 2ème semaine du mois de juin, s’est établi en moyenne à 94.733,52 Usd la tonne sur ce mois, consacrant une contraction de 2,78% par rapport au mois de mai. A fin juin, le cours fin période a été de 93.819,98 Usd. Cette tendance est également observée sur le pétrole dont le cours moyen est en recul de 1,42% par rapport au mois précédent. Quant au cours moyen du cuivre, principal produit d’exportation, il a progressé de 2,07% en juin, après une baisse le mois dernier. Le cours moyen de ce produit s’est situé à 6.962 Usd la tonne métrique avec un cours fin période de 6.649,0 Usd.

Au regard de ces évolutions, le Comité de politique monétaire encourage le Gouvernement à accélérer la mise en œuvre des réformes en vue de diversifier l’économie congolaise afin de la rendre résiliente aux chocs.

Vers une croissance de 4,2%

Au plan intérieur, explique le même texte, la Commission d’Etudes Statistiques et des Comptes Nationaux (CESCN) statuant sur base de réalisation de production à fin mars 2018, anticipe une croissance de l’économie congolaise de 4,2% tirée par la dynamique de l’activité dans les secteurs primaire et tertiaire.

Concernant le baromètre de conjoncture, le solde d’opinions des chefs d’entreprises de la Rdc qui s’était situé à +10,9% au mois de mai dernier, s’est hissé à +26,4% au cours du mois de juin. Cette nette progression est le résultat de la conjoncture favorable qui a prévalu notamment dans le secteur minier où ce solde est passé de +27,5% à +40,5% en juin 2018. Cependant, cette tendance à la consolidation de la reprise économique reste confrontée à l’incertitude tant intérieure qu’extérieure.

Soulignons, en ce qui concerne les réserves de change, elles se sont situées à 1.191,87% millions de Usd au 1er semestre 2018, correspondant à 5 semaines d’importations des biens et services. Aux six premiers mois de l’année, il est noté une accumulation de 347,86 millions de Usd par rapport à fin décembre 2017.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse