Pour l’évacuation des produits agricoles du Plateau de Bateke: Un dépôt de la COPAP Asbl disponible à N’Djili/Sainte Thérèse

par -
0 1492
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ce point de vente de produits agricoles 100 % nature mis en œuvre par la Coordination des producteurs agricoles du Plateau de Bateke (COPAP) est construit avec ses annexes et bien aménagé dans l’enceinte de la Paroisse Sainte-Thérèse de N’Djili Q.7, en face de l’Hôpital de l’amitié sino-congolaise, par COOPI- cooperazione internazionale, une Ong financée par l’Union européenne. C’est depuis vendredi dernier qu’il a été inauguré sous l’œil du bourgmestre de la commune de N’Djili et des producteurs agricoles et membres de la COPAP. A l’occasion, l’ultime importance des micro-cossettes de manioc dans les habitudes alimentaires a été également expliquée au public.

Désormais, la solution à la rareté et la flambée des prixdes produits agricoles sur les marchés de Kinshasa est trouvée. La Coordination des producteurs agricoles du Plateau de Bateke (COPAP Absl) vient de mettre à la disposition du public, son dépôt de ventedes produits agricoles 100 % nature. Lequel est construit dans les normes avec ses annexes nécessaires et aussi bien aménagé dans l’enceinte de la Paroisse Sainte-Thérèse au quartier 7 de la commune de N’Djili en face de l’Hôpital de l’amitié sino-congolaise. Ce, grâce àl’OngCOOPI- cooperazioneinternazionale avec le financement de l’Union européenne dans le cadre du projet « Augmentation de la disponibilité des denrées alimentaires sur le marché de Kinshasa par l’appui à la production dans le Plateau de Bateke, deuxième phase ».

Ce dépôt de vente des produits agricoles en provenance du Plateau de Bateke a été inauguré le vendredi 03 avril 2015. Le bourgmestre de la commune de N’Djili a rehaussé de sa présence ce grand événement du monde agricole. Il y avait également un nombre impressionnant de producteurs agricoles membres de la COPAP Asbl.

L’inauguration officielle de ce dépôt agricole était également l’occasion pour la COPAP Asblde promouvoir l’ultime importance de changer les habitudes alimentaires en adoptant plutôt la consommation des micro-cossettes de manioc, qui présententhautement d’avantages sur les macro-cossettes. Entre autres, l’hygiène alimentaire supérieure, la longue conservation (jusqu’à plus de cinq mois), la facilité et rapidité de mouture, la valeur nutritive, l’aspect économique (le prix est stable en toutes saisons), etc.

Pour ce faire, à travers les témoignages des personnes expérimentées, les mamans étaient conseillées d’essayer les micro-cossettes de manioc dans leurs repas afin de comparer avec les macro-cossettes habituelles. Une saynète était aussi présentée au public pour démontrer l’importance de consommer les micro-cossettes de manioc. Et pour lier l’utile à l’agréable, tous les invités à cette cérémonie étaient conviés à déguster les mets préparés à base des aliments produits au Plateau de Bateke, mais surtout pour goûter les délices des micro-cossettes de manioc.

« La journée d’aujourd’hui va être donc un moment très spéciale pour nous de COOPI… Parce que nous avons l’honneur de faire parvenir à tout le monde les produits agricoles qui viennent du Plateau de Bateke : des produits qui sont cultivés par les paysans des organisations qui forment la COPAP, transportés par les camions qui vous offrent le service de commercialisation et qui seront dans vos assiettes… Le but, c’est de vous faire devenir des habitués de ce point de vente ici à N’Djili », a déclaré Francesca Torchia, chef de projet COOPI dans son speech. Elle a par cette même occasion,adressé ses remerciements à la Paroisse Sainte-Thérèse de N’Djili pour avoir disponibilisé cet espace aux producteurs agricoles ; aux services étatiques de la commune ; aux partenaires et membres de la COPAP.

Francesca Torchia de souligner qu’ : « En réalité, mes remerciements vont aussi à vous tous, qui vous êtes invités aujourd’hui ici, parce que vous avez d’abord compris deux enjeux principales : 1) l’importance du travail de renforcement en capacités techniques et gestionnaires que nous sommes en train de conduire avec les producteurs du Plateau, pour améliorer leur qualités de vie, 2) les bienfaits de stimuler et développer la production agricole locale, une production qui est de qualité, et de la faire arriver sur les marchés de la ville province de Kinshasa. Mais je dois surtout vous remercier parce que avec votre soutien, je suis sûre, vous permettrez à la COPAP de pouvoir continuer à travailler dans le bon sens avec la mise à disposition de ses services, pour contribuer au développement économique et à la lutte contre l’insécurité alimentaire ».

Auparavant, le bourgmestre de la commune de N’Djili dans son mot de circonstance, a aussi remercié l’Union européenne pour son appui financier au projet « Augmentation de la disponibilité des denrées alimentaires sur le marché de Kinshasa par l’appui à la production dans le Plateau de Bateke, deuxième phase ». Il a invité dans ce même sens, les producteurs agricoles et autres partenaires impliqués dans ce projet de s’en approprier ainsi que le nouveau dépôt agricole de la COPAP et surtout s’impliquer totalement à la pérennisation de cet ouvrage. « COOPI partira mais le projet restera avec nous », leur a-t-il dit.

« Je vais soutenir ce projet comme je l’ai fait à son début. J’ai beaucoup d’amour pour ce projet », a déclaré le bourgmestre Senghor Biya Kikwama de la commune de N’Djili. Il a en outreinvité les producteurs agricoles de sa circonscription depouvoir diversifier la production des denrées alimentairesen vue d’éradiquer l’insécurité alimentaire, avant de rassurer de bannir totalementtoutes sortes de tracasseries dont les agriculteurssont victimes dans sa commune.

Donc, les Kinois peuvent désormais se référer sûrement de ce dépôt de la COPAP à N’Djili Sainte-Thérèse pour s’approvisionner, à bas prix, en tous les produits alimentaires d’origine agricole. Notamment, des produits maraîchers (tomates, aubergines, oignons, ciboules, choux pommés, choux de Chine, amarante, poivron, piment piquant, gombo, etc.) et vivriers (maïs égrené, macro-cossettes et micro-cossettes de manioc, chikwange, arachide, haricot, niébé, etc.).

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse