Pour leurs activités au mois de la femme

par -
0 750
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les femmes artistes sollicitent le patronat de la ministre Lucie Kipele

Conduite par le coordonnateur principal de l’Asbl « Artiste en danger », M. Tsaka Kongo, une délégation de femmes artistes congolaises, toutes filières confondues, a été reçue en audience ce mercredi 13 janvier 2016 par la ministre de la Femme, Famille et Enfant Lucie Kipele Aky Azua. C’était pour présenter leurs civilités et, à l’occasion, solliciter le patronat de la ministre à leur projet dénommé : « Honneur à la femme artiste congolaise ». Lequel consiste à l’organisation d’une série d’activités, du 06 au 08 mars prochain, à la place des artistes dans la commune de Kalamu

Ce projet intitulé « Honneur à la femme artiste congolaise » consiste entre autres dans l’exposition d’œuvres d’art réalisées par des femmes artistes de la Rdc, dans la présentation de l’art culinaire et gastronomie des provinces du pays, dans la présentation des médailles reçues par des femmes artistes de la Rdc lors de la première édition du Prix national de mérite de la culture et des arts, le 29 décembre dernier au Palais du Peuple. Dans le même ordre d’idée, le baptême par la ministre, de l’ouvrage récemment publié par l’artiste Mulombo Musuamba Godée, alias maman Muvaro ; la pose des pierres sur les tombes des artistes Bamua Visa décédée le 08 mars 2009 et Lucie Eyenga, première chanteuse congolaise, ainsi qu’un concert populaire à la Place des artistes par les groupes musicaux essentiellement féminins et les pièces de théâtre exécutées par les femmes.

La ministre a promis, au cours de cet entretien, d’apporter son soutien et de faire connaître les différents projets qui lui ont été soumis aux partenaires du ministère.

Séance tenante, maman Muvaro a remis à l’autorité cinq (5) exemplaires de son ouvrage sur la gastronomie congolaise. Dans son œuvre, l’auteure présente différentes recettes, spécialités culinaires des provinces congolaises.

L’artiste plasticienne Tshapota a, pour sa part, sollicité le soutien du Ministère à la promotion des réalisations des femmes artistes plasticiennes congolaises, ici au pays et à l’étranger.

Elle a fait un constat selon lequel les œuvres de leurs collègues hommes qui sont davantage promues et visibles. Celles des femmes artistes plasticiennes congolaises sont peu connues, pourtant elles existent. L’artiste styliste Carine Mpala a présenté à la ministre le trophée « Liputa » qui est maintenant à sa 3ème édition. Elle a promis de garder contact utile avec l’autorité, pour des raisons évidentes.

La comédienne maman Shako a été parmi les artistes primés, sur ordonnance présidentielle, en date du 29 décembre 2015. Elle déplore quant à elle, le nombre réduit de femmes artistes ayant reçu des médailles. « Sur les 90 primés, il y avait sept femmes », a-t-elle relevé. Aussi a-t-elle sollicité l’implication personnelle de Mme la ministre pour qu’aux prochaines éditions, les femmes se retrouvent également et que la parité soit prise en compte. Et enfin, au nom de la chanteuse Tshala Mwana empêchée, elle a remis à Mme Lucie Kipele le support de la chanson réalisée à l’occasion de la remise des médailles aux artistes.

L’on a également soumis le cas de la légendaire artiste comédienne Maman Ewaso qui présente des problèmes de santé. Mme la ministre Lucie Kipele n’a pas été insensible et a promis un soutien quant à ce.

La ministre Kipele a conféré avec la COFED pour la célébration du mois de la femme

Avant de recevoir les artistes femmes, Mme la ministre Lucie Kipele avait accordé une audience, ce mercredi 13 janvier 2016, au coordonnateur de la COFED (Fonds européen de développement), M. Alexis Tambwe Mwamba. Au sortir de l’audience, ce dernier a confié que dans les activités menées dans le cadre du Fonds européen de développement, il y a évidemment des activités qui touchent à la question du genre. « C’est une question que nous voulons transversales dans toutes nos activités », a-t-il dit.

Et, le mois de mars de chaque année étant l’occasion de célébrer la femme, a-t-il dit, il a été question au cours de cet entretien avec Mme la ministre, de discuter effectivement des activités projetées dans le cadre de la célébration du mois de la femme en mars prochain. Car à travers le Fonds européen de développement, l’Union européenne appuie la Rdc sur toute une série de thématiques, que ça soit au niveau de la gouvernance, de la justice, des infrastructures que des thématiques qui sont tout aussi importantes comme celle du genre.

Pour rappel, la COFED est une structure qui existe depuis 2014. Elle intervient dans le cadre de l’accord de Cotonou qui veut qui prône un partenariat entre l’Union européenne et les différents Etats de l’Afrique, des Caraïbes et des Pacifiques.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse