Pour les dix années de la mort de Madilu « Bana System » a agrémenté la réouverture de « Bonbon Sucré » de Paul Mvuama

par -
0 453
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Disparu depuis le 11 août 2007 aux Cliniques universitaires de  Kinshasa des suites d’une complication  diabétique,  l’artiste musicien Jean de Dieu  Bialu  alias Madilu System va totaliser cette année 2017 dix années dans l’au-delà.

En prélude de ce  souvenir  douloureux, son héritage musical,  à savoir l’orchestre  « Bana System », sous la conduite de son nouveau président, le chanteur Bovic  Bandio, très sollicité,  a agrémenté le samedi 7 janvier 2017, la réouverture de l’hôtel-bar « Bonbon  sucré », totalement rénové  dans la commune de Selembao.

Un événement haut en couleurs  signé  Paul  Mvuama – Masidiyaku, l’un de plus anciens  opérateurs  culturels  de Kinshasa totalisant une expérience de plus de 46 ans en qualité de tenancier du bar.

Mécène très célèbre dans les communes voisines de Selembao et de Bumbu (Busel), nombreux  « bana gal » ont pris d’assaut ce sanctuaire  dans le cadre de l’ambiance festive  « Bonana2017 ». Cela s’est déroulé de 20 heures à l’aube par l’audition des morceaux remixés du feu Madilu  System,  le Grand  Ninja, tels que : « Biya », « Kupanda », « Magali », « Si je savais ça » et « Juste un peu d’amour ». Toutes ces œuvres font  partie du nouvel album   intitulé  « Au nom du père et du Fils », «L’histoire continue » dont la sortie sur le marché du  disque est fixée  au mois d’avril  2017. Ce sera sous la production de Let’s Madilu, fils du défunt  résident en Europe. En dehors de nouvelles  chansons  composées par ses musiciens  parmi lesquels le compositeur  Robelly auteur de « l’histoire continue »,  « pitié mon amour » du jeune chanteur Christian et un tube  du président Bovic  Bandio.

Ce disque  a aussi connu la participation  des artistes de la diaspora de l’Europe tels  Dilu Dilumona ( chanteur, un des  fondateurs   de l’Empire Bakuba) , le guitariste Fofo le collégien , Flavien  Makaba  le bassiste, un  ancien de « Bana  O.K » sans oublier le chanteur Canta  Nyboma …

A Kinshasa,  le bassiste  Godé Lofombo, Laurent Kadogo, y ont pris également part.

Mécène de nombreux musiciens, Paul Mvuama mieux connu sous l’appellation  « Vieux Bonbon sucré »  est aussi encadreur mécène  de la jeunesse sportive de Serembao. Ce n’est pas pour rien  d’ailleurs qu’un arrêt de bus du coin a été baptisé  « arrêt Bonbon sucré ».

« Je mérite bel et bien une décoration de mérite musical et culturel,  compte tenu de mes nombreuses réalisations »  a confié Paul  Mvuama,  aujourd’hui  âgé de 80 ans.

Parmi de nombreux invités à cette cérémonie  d’inauguration  de « Bonbon sucré newlook », l’on a aussi remarqué la présence d’une forte délégation de l’ONG  PASCO ( Parlons Sida  aux  communautaires  ) conduite sous la supervision  du coordonnateur  Michel  Lay   et du Chef coutumier   Kibiedi  Mukoko  Lucien de la communauté  « humbu »  et chef de terre  du village  Moliansio /Selembao.  Pour rappel, l’espace « Bonbon sucré » qui a commencé ses activités  dans la commune de Kasa-Vubu,  existe actuellement dans  plusieurs sites  notamment au quartier urbano – rural  de  Mitendi  ainsi qu’à Zongo  dans la province du Kongo Central.

(Franck Ambangito/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse