Pour le chercheur Akwi Kambulu « Un dialogue réussi amène la paix ; un dialogue avorté, des troubles »

par -
0 436
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Alors qu’il y avait des spéculations lors de l’historique transition congolaise de 1 + 4 (gouvernement de 2002), le chercheur Akwi Kambulu réfléchissait sur le problème congolais de la paix. En attendant les pistes des solutions traitant le problème congolais de la paix dans sa globalité, il propose des mesures immédiates concrètes relatives aux solutions spécifiques visant la prise des mesures préventives par rapport à toute éventualité nuisible.

Notamment, désigner une équipe des spécialistes philosophes, sociologues, pédagogues… de préférence, des professeurs d’université, et leur confier la mission d’analyser la situation à l’aide des outils fiables dont le sondage… Egalement, désigner une équipe d’experts, de préférence un mélange des Congolais et des étrangers, pour réunir et analyser les informations ou messages relatifs aux divers séminaires ou formations en matière de paix, des droits fondamentaux et des élections, plus particulièrement, aux fins de déterminer l’impact qu’ils peuvent produire sur la population pour ainsi prendre de mesures pédagogiques et démocratiques qui s’imposent.

Troisième mesure, organiser une conférence de la paix qui doit-être animée par les spécialistes de la paix de préférence un mélange des congolais et des étrangers. Aussi, imaginer un programme des campagnes des élections originales à titre d’exemple, un plan détaillé des jours et des heures des campagnes… une éthique en matière de débat, nombre de jours et des campagnes, débat télévisé à l’américaine…

Puisque c’est la crise de confiance entre les leaders politiques qui est étroitement lié aux crises différentes du Dialogue, pour que ces mesures ne soient pas l’objet des soupçons de la part des formations politiques qui ne seront pas étroitement liées à ces démarches, il est impératif que ceci soit coordonné par les agences compétentes du système des Nations Unies par l’entremise du CIAT à titre d’exemple.

Dans ses conclusions, il a soutenu que : « Un dialogue réussi amène la paix, un dialogue avorté amène les troubles ».

Une idée du chercheur

M.Akwi Kambulu Kewa est un chercheur congolais au problème humain de la paix. Depuis 1991, il écrit pour partager avec l’opinion tant nationale qu’internationale, les résultats de ses recherches en matière de la paix de plus d’un demi-siècle.

Pour lui, le Dialogue est donc, en tant que composant de Bu-muntu, une solution potentielle à la paix, un palliatif au problème de la paix. C’est donc l’élément central au sein de la société humaine, rassure-t-il.

Il sied de rappeler par ailleurs que lors de la deuxième République, le chercheur Akwi Kambulu avait publié des réflexions savantes, conviant ainsi ses lecteurs à réfléchir ensemble avec lui sur les différentes pistes du savoir.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse