Pour juguler le paupérisme et la faim

par -
0 849
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

 La RD Congo doit aligner l’emploi des jeunes parmi les priorités

Pour casser l’oisiveté, supprimons le chômage. La RDC ne se débarrassera ni n’évacuera sa jeunesse, celle qui est animée de mauvaises dispositions ; mais elle la récupérera par le recyclage éducatif socioéconomique systématique.

Et cela pendant que l’on proclame que le Congo est un gigantesque réservoir des richesses naturelles, un pays aux ressources immenses. Cela est bien vrai. Tout est là et à portée de nos mains. Nous savons tous ce qu’il faut faire pour nous approprier sainement, en abondance et noblement. Nous ne sommes ni un peuple de manchots ni celui de culs-de jatte.

Une jeunesse au chômage, sans occupation ni perspectives en vue, dans une ville où pullulent des garçons robustes aux jambes et bras vigoureux, voire aux têtes intelligentes. Cela devient un danger latent à la sûreté de a nation. Il faut agir et « à question politique, solution politique », recommande une sagesse.

Promotion de la jeunesse : Table-ronde politique de Bruxelles une occasion historique ?

La recherche d’un remède politique adéquat et radical pour juguler le paupérisme et la faim qui sévissent les peuples de ce gigantesque réservoir des richesses naturelles, de ce pays aux ressources immenses, interviendra pour prouver au monde que certaines résolutions politiques de la Table-ronde politique de Bruxelles de 1960, avaient été à maints égards sous-estimées des vérités essentielles.

Dans son ouvrage au Tome I intitulé : « De grandes énigmes », de mai 1968, Jean Drumont a écrit : « L’oisiveté totale, cette mère de tous les vices qui accueille cette jeunesse, ne peut lui offrir de conditions idéales pour concorder les voies et moyens qui lui permettraient de se retrouver dans la vie ».

Les deux axiomes, machiavéliques ou machiavéliens, qui disent : « Tout chemin mène à Rome » et « la faim chasse le loup hors du bois », sans oublier l’axiome qui dit : « La fin justifie les moyens », tous ces gains de philosophie parent le sol de la maternité de l’oisiveté, où naissent tous les vices. Rien du tout pour meubler le temps loyalement.

Les parents et les enfants que sont les  « koulouneurs » végètent dans la pauvreté et la misère, sans perspectives ni espoir d’amélioration quelconque.

Atmosphère sociologique qui favorise l’inévitable irruption de la sédition et de ce genre de fait humain. L’on nous avait dit que le pain avait favorisé l’explosion d’octobre 1917. N’oublions pas que la faim est un mal. Un mal redoutable, mais également l’animal, cruel et dangereux.

La RDC est capable de l’effacer de la surface de son territoire en peu de temps. Les Congolais disposent d’un sol essentiellement fertile, pour y parvenir efficacement et rapidement. Mais il faudra que les responsables soient disposés à se boucher les oreilles, car l’impopularité et les interférences interviendront inévitablement, non pas pour compatir, mais pour maintenir le statu quo, et attendre ce que l’on attend.

(Fuamba Mpane, analyste)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse