Pour éviter la fièvre typhoïde: Dr James Mpunga encourage une hygiène rigoureuse.

par -
0 768
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La fièvre typhoïde, c’est l’une des maladies infectieuses qui terrasse le milieu kinois et ravage sa population qui n’arrive pas à observer une hygiène rigoureuse dans la vie quotidienne. Concernant son mode de contamination, il suffit d’être en contact avec la bactérie appelée salmonera typhus, qu’une personne devient contaminé, a dit hier mercredi, au cours d’un entretien, le Dr James Mpunga des Polycliniques les aigles. Cette entité est située dans la commune de Kalamu. Cette bactérie de salmonera typhus qui est la cause de la fièvre typhoïde, vit dans les intestins. Une fois en contact avec les matières fécales, il y a contamination, a expliqué le médecin James Mpunga.

Faisant sa lecture de la situation de cette maladie mortelle, il précise : « Je suis dans cette ville depuis deux ans, et le niveau de l’insalubrité remarquée à Kinshasa est vraiment déplorable. Cette insalubrité est comptée parmi les vecteurs de la présence de la fièvre typhoïde. Lorsque, jadis, l’on parlait de cette ville, c’était une ville propre, et aujourd’hui, ce n’est plus le cas. La saleté est perceptible partout, surtout dans les marchés où les aliments, en l’occurrence les légumes, sont étalés par terre, près des eaux usées stagnantes, déplore-t-il. Avec cette manière de vendre les aliments dans les marchés kinois, c’est très facile pour que les consommateurs soient en contact avec les bactéries qui provoquent la fièvre typhoïde.

Et c’est ce qui fait qu’à Kinshasa, il y ait souvent des cas de cette maladie de fièvre typhoïde, appelé aussi maladie des mains sales. Tant qu’il y aura un environnement malsain, cette maladie persistera. Partant, le médecin encourage l’observance des bonnes conditions d’hygiène, afin de réduire le niveau de cette maladie dans la population.

La fièvre typhoïde

Par définition, la fièvre typhoïde, selon le médecin des polycliniques les aigles, une maladie infectieuse causée par plusieurs des bactéries, dont la plus répandue est la bactérie salmonera typhus ou typhique A et typhique B, appelé aussi bacille de Bert.

Il indique que le non-respect d’hygiène mène à l’introduction de la bactérie dans l’organisme à partir des mains sales en contact de la bactérie. Cette bactérie va vivre dans les intestins, pour détruire ces derniers. Et si cela ne se soigne pas vite, la conséquence est qu’il y aura perforation intestinale et ceci peut entrainer la mort, a-t-il martelé.

Les symptômes de la fièvre typhoïde et prévention

Parlant des signes précurseurs ou soit les symptômes de la fièvre typhoïde, le médecin a indiqué d’abord la présence de la fièvre, c’est pourquoi la maladie est même intitulée fièvre typhoïde, cette fièvre peut être en plateau c’est-à-dire l’augmentation de la température au-delà de 38°. Un autre signe majeur, des maux de ventre associés à la diarrhée. Voilà des signes de la fièvre typhoïde qui ne trompent pas.

Abordant ainsi le mode de prévention de la fièvre typhoïde, le médecin préconise la tenue des mains propres. Après avoir circulé pendant la journée, ce qui demande de bien se laver les mains chaque fois, étant donné que celles-ci entrent souvent en contact avec d’autres mains, pour se saluer à l’exemple. Le médecin a montré qu’il se peut que la personne qu’on a saluée, ait été au sel et qu’elle ait gardé les mains non lavées. Si cette personne a la fièvre typhoïde, vous également vous serez contaminé. Car c’est dans le sel que se trouve l’agent causal de la maladie. D’où, après une journée et avant de manger, il est recommandé de bien nettoyer les mains a insisté Dr James. Une autre règle d’hygiène, bien nettoyé les aliments, les fruits. Car des fois, ces aliments ne sont pas vendus dans de bons endroits, des vendeurs nettoient les légumes dans des eaux de rivières, et souvent ces eaux renferment des bactéries qui causent la fièvre typhoïde. Car des installations sanitaires des riverains le long de ces rivières ont pour point de chute ces rivières-là. La majorité de la population vit sans toilette. Ce qui fait la prolifération des bactéries dans le milieu en question. Bien tenir compte du temps de cuisson des aliments, afin de permettre la mort les microbes. Bien surveiller l’eau à consommer, de l’eau propre.

Traitement de la fièvre typhoïde

Interrogeant la question du traitement, le médecin montre que la fièvre typhoïde est traitée à partir des antibiotiques de la famille de quinolone.

Ailleurs ou les normes hygiéniques sont observées, cette maladie de la fièvre typhoïde n’existe pas, a-t-il révélé le Dr James, il a cité quelques cas de pays. De même, il a insisté auprès de la population kinoise d’observer une hygiène rigoureuse, pour éviter la fièvre typhoïde, une maladie aussi mortelle si elle n’est pas soignée à temps. Nous aurons moins de cas de fièvre typhoïde à Kinshasa, si nous respectons les règles d’hygiène, a rassuré le Docteur.

 

(Mamie Ngondo)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse