Pour cimenter la paix retrouvée entre Hema et Lendu: Joseph Kabila attendu à Bunia

par -
0 351
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président de la République, Joseph Kabila Kabange est attendu à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, où le conflit entre Hema et Lendu a provoqué mort d’homme et augmenté par la même occasion le nombre des déplacés internes et des réfugiés dans la République voisine de l’Ouganda.  Même si l’objet de sa visite n’est pas de manière officielle révélé, l’on croit savoir que son séjour iturien se justifie par la situation sécuritaire qui y prévaut depuis un certain temps, situation que d’aucuns qualifient de conflit interethnique Hema -Lendu.

Joseph Kabila qui est au parfum du travail de titan abattu par l’équipe qu’il a dépêchée, composée du Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, le ministre de la Défense et le Conseiller du chef de l’Etat en matière de sécurité, devra certainement mettre ensemble les deux communautés pour enterrer une fois pour toute la hache de guerre. Et ce, pour faire de cette province un havre de paix et pour suivre ainsi son développement.   Déjà une importante délégation conduite par le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité précède le chef de l’Etat dans ce coin de la République.

A peine qu’il a regagné Kinshasa, Mova obligé de retourner à Bunia

A peine qu’il a regagné Kinshasa vendredi au terme d’une mission  de pacification de plus de deux semaines  à Bunia, chef-lieu de la  province  de l’Ituri où il a annoncé le renforcement de la présence des Forces armées de la République(FARDC) dans le territoire de Djugu pour assurer l’encadrement de populations et sécuriser les points chauds dans le but d’isoler, le plus possible tous les extrémistes qui sèment la terreur dans cette partie de la République, Henry Mova est obligé d’y retourner.

Le Pr Henri Mova Sakanyi, qui était accompagné dans cette mission du Conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité, Jean Mbuyu et de plusieurs personnalités dont les députés nationaux et de quelques officiers des FARDC et de la Police nationale congolaise(PNC), s’est également félicité de voir tout au long de ses différentes consultations auprès des couches sociales à Bunia et lors de sa descente dans les localités de Kpandroma et Blokwa, de l’implication des autorités locales et provinciales dans la pacification de cette région parce que, a-t-il dit, la prospérité qui s’annonce dans cette nouvelle province doit être globale et profitable à tous.

Soulignons que le Vice Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Henri Mova Sakanyi, a effectué ce vendredi, une escale à Goma, en provenance de Bunia dans la province de l’Ituri. A sa descente d’avion à Goma où il a été accueilli, par le Gouverneur du Nord Kivu,Julien Paluku, il a révélé que la situation sécuritaire dans cette partie du territoire national est relativement calme. Les tueries se sont arretées, l’autorité de l’Etat rétablie et la population retourne progressivement dans leurs villages, avant de saluer l’engagement de tout le monde dans la reconstruction de la paix.

La situation en Ituri n’est nullement une guerre interethnique moins encore une lutte inter communautaire, a dit Mova Sakanyi, ajoutant que ceux qui ont commis des crimes ou des infractions seront poursuivis par la justice congolaise.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse