Pour avoir rencontré le Chef de l’Etat

par -
0 556
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Justin Bitakwira et Steve Mbikayi exclus du Groupe parlementaire UNC/Alliés

L’opinion nationale congolaise et internationale comprendra que la lutte politique en République Démocratique du Congo n’a pas pour sous-bassement le combat d’idées. Mais plutôt une haine des uns envers les autres. Professant ainsi, la politique de ôte-toi de là que je m’y mette a encore une longue carrière. Cette réalité est vivante depuis l’audience accordée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila aux députés nationaux Justin Bitakwira et Steve Mbikayi. Ces dernies du reste favorables au dialogue congolais ont été chassés du Groupe parlementaire UNC et Alliés. Groupe animé dans le passé par le député national élu d’Uvira dans le Sud-Kivu, Justin Bitakwira. Tout le monde se rappellera qu’il avait démissionné à cause de divergences de vue entre lui et ses anciens camarades de l’UNC.

Steve Mbikayi monte au créneau

Indépendant d’esprit, le Président du Parti Travailliste et autorité morale de la Nouvelle Classe Politique et Sociale n’attend pas dormir sur ses lauriers. Devant un pactole des journalistes au Palais du peuple, l’ancien syndicaliste de l’Office National des Transports a quitté ce groupe parlementaire qu’il qualifie d’être au solde de l’Occident. Nationaliste et patriote, Steve Mbikayi qui fustige se comportement de ses anciens collègues qui ont voulu dialoguer avec les maîtres occidentaux, plutôt que de parler à ses frères congolais, met en doute la nationalité congolaise des uns et des autres au poste de la candidature à la Présidence de la République Démocratique du Congo.

Pour ce faire, en tant que candidat Président de la République aux scrutins présidentiels de 2022, Steve Mbikayi n’attend pas faire le chemin ensemble avec celui qui se précipite à la présidence de la République de 2016. Compte tenu de cet acharnement, la Nouvelle Classe Politique et Sociale, plate-forme qui regorge toutes les couches sociales du pays, attend mettre un laboratoire d’études de nationalités d’origine, car estime-t-il, qu’il ne serait pas admis qu’un parvenu soit à la tête d’un grand Congo. Ces études permettront à la Commission Electorale Nationale Indépendante de mettre hors-série tous les suspects qui veulent prendre la RD Congo en otage.

Et d’affirmer dans un autre chapitre qu’en tant que congolais pure sang, il doit faire ombrage à tous ceux qui lui mettent le bâton dans les roues.

Cette déclaration qui vaut son pesant d’or, risque d’ouvrir la nébuleuse question de nationalité, dont le moratoire court à l’Assemblée nationale. Député national, Steve Mbikayi se dit être indépendant d’esprit, défendant son pays contre l’impérialisme occidental, et s’érige en obstacle aux opposants made in Occident.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse