Pour avoir publié sans autorisation l’opus « Eloko yang’oyo » Fally Ipupa risque d’être traîné en justice par les héritiers Mabele Elisi

par -
0 668
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est un feuilleton à plusieurs épisodes qui va bientôt s’ouvrir avec le procès que les héritiers de l’artiste Impanga Djema, patron du groupe « Mabele Elisi », s’apprêteraient  à déposer devant les instances judiciaires contre le chanteur Fally Ipupa la Merveille.

Notre source renseigne que les ayants-droits reprocheraient à Fally Ipupa d’avoir plagié « Eloko yang’oyo », une chanson que le monde entier reconnaît comme étant une production du défunt Impanga Djema dit « prophète Mabele Elisi », géniteur du tube  « Itokia ».

C’est justement dans l’album « Itokia » que se trouve la chanson que Fally Ipupa aurait plagiée en n’y ajoutant absolument rien d’autant plus qu’il n’a fait que de la copie-collée.

Sur le plan de vente, aux dires de ses ayants-droits, le chanteur Fally Ipupa aurait gagné beaucoup et, semble-t-il, à 3 reprises il aurait assisté à la rupture du stock tellement que ce tube est vraiment recherché par les amateurs de la bonne musique qui tiennent mordicus à en posséder dans leurs mini-discothèques.

Comparativement à l’opus initial, l’œuvre de Fally Ipupa, joué d’une façon pro vient de battre son propre record de vente et on en parle partout. De ce côté, le compositeur de « Droit chemin » se disant tout de même très surpris par ce revirement de comportement, reste serein et continue à se frotter les mains disant avoir fait cela simplement pour honorer la mémoire du défunt Impanga Djema qu’il connaissait bien.

Devant cet agissement qui risque de mettre de l’essence sur la paille, un comité de sages serait mis en marche pour essayer de réunir les deux parties afin de régler l’affaire en famille et de trouver un terrain d’entente qui profitera à tout le monde.

(Dossier à suivre)

(Kingunza Kikim Afri  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse