Pour avoir mobilisé 28 milliards de FC: Le ministre Lumeya rafle le trophée Entreprissimo et le diplôme d’excellence

par -
0 203
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ministre des Affaires foncières, Me Lumeya-dhu-Maleghi marque encore des points. En effet, il a été, une fois de plus  honoré  par l’ONG/AEMAMIE.  Il  a reçu  le prix de l’entreprenariat et de la créativité dans le domaine foncier en Afrique subsaharienne.  La remise de Trophée de meilleur innovateur a eu lieu à Kinshasa  ce samedi 23 juin 2018  au cours d’une grandiose cérémonie organisée au Centre culturel Boboto, dont 9 congolais ont été primés parmi lesquels le député professeur émérite  Nsaman-O-Lutu Oscar.

Ce diplôme d’excellence couronne le succès des efforts déployés par le patron des Affaires foncières depuis sa prise de fonction en mai 2007, afin de redresser la barre. Me Lumeya est crédité pour avoir remobilisé les troupes afin de mettre fin à la corruption et au détournement des derniers publics pour réussir à maximiser les recettes de l’Etat congolais.

Comme on peut bien s’en rendre compte, le numéro un des Affaires foncières aura donc mérité ce prix pour avoir renfloué les caisses de l’Etat. D’ailleurs, aujourd’hui on parle en termes de 28 milliards de Francs Congolais mobilisés en une année sur l’ensemble du pays, sans oublier la  diminution des conflits fonciers. Hier, canard boiteux, aujourd’hui les Affaires Foncières  intègrent le peloton des têtes des secteurs pourvoyeurs des moyens à l’Etat Congolais. Et ce, grâce au  management de Lumeya -dhu-Maleghi.

Dans son mot, il a d’abord remercié les organisateurs de cette cérémonie de la deuxième édition du Trophée Entreprissimo, l’ONG AEMAMIE et son Directeur Bienvenu Kinsala, avant de dire que ce trophée de MEILLEUR INNOVATEUR FONCIER, ce diplôme d’excellence, qu’on vient de lui décerner couronne le succès des efforts inlassables qu’il a déployé depuis sa prise de fonction, avec les agents de mon ministère, pour redresser la barre. « Il nous fallait remobiliser les troupes, imposer un nouveau rythme de travail, mettre fin à la corruption et au détournement mais surtout maximiser suffisamment les recettes de l’État », dit-il.

Et de renchérir, le prix me décerné « Meilleur INNOVATEUR FONCIER », oui, c’est possible, parce que nous avons su modestement canaliser toutes les recettes dans les caisses du Trésor. Aujourd’hui, c’est en termes de 28 milliards de Francs Congolais mobilisés en une année sur l’ensemble du pays. Hier, canard boiteux, les Affaires Foncières commencent à intégrer le peloton des têtes des secteurs pourvoyeurs des moyens de l’Etat congolais.  Certes, Nous avons fait un pas mais le plus dur reste à venir.

Voilà pourquoi, il insiste : « loin de moi l’idée de tomber dans l’autosatisfaction ». Car ce prix qu’il dédie à l’ensemble des agents du ministère des Affaires Foncières, l’interpelle davantage. « Nous allons redoubler nos efforts pour mieux servir la nation en posant des actes qui concourent au bien être des congolaises et congolais », dit-il. C’est donc un motif de fierté certes, mais surtout un motif d’encouragement. Ainsi, pour mériter d’autres prix, nous sommes contraints de bannir les antivaleurs qui détruisent le travail bien fait.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse