Pour améliorer la capacité de service: Bientôt Congo Airways doté de deux autres avions

par -
0 513
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au cours de sa quatrième réunion de l’exercice 2016 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays, la Troïka stratégique, soucieuse de poursuivre le désenclavement de l’arrière-pays, notamment par la voie des transports aériens, a soutenu l’acquisition de deux avions supplémentaires en vue d’améliorer la capacité de service de la compagnie nationale Congo Airways. Ces deux avions de courrier moyen devraient faciliter la connexion aux territoires ne pouvant être desservis par les Airbus opérant actuellement sur les grandes villes du pays.

Comme il en a l’habitude, le Premier ministre a présidé, hier lundi 25 janvier 2016, de 07 heures 00’ à 08 heures 08’ à l’Hôtel du Gouvernement, la réunion de la Troïka stratégique. Au menu, la situation économique et financière internationale et nationale au 22 janvier 2016. A ce sujet, il a été constaté qu’au niveau international, d’après la publication du Fonds monétaire international (FMI) sur les perspectives de l’économie mondiale, la croissance devrait se situer à 3,4% en 2016, contre 3,1% en 2015. Cette croissance sera soutenue par la reprise économique dans les pays émergents et en développement. Toutefois, selon les experts du FMI, ladite croissance pourrait être buttée à des risques non négligeables qui méritent d’être gérés convenablement par les pays, grâce à des politiques adéquates. Ces risques restent essentiellement liés à la baisse des cours des matières premières et du pétrole.

« Il est relevé que la situation économique au plan mondial demeure fragile du fait de la baisse de la consommation de la Chine, dont le taux de croissance est toujours en dessous de 7%. Mais également il y a une surproduction du pétrole de schiste, qui fait que plusieurs entreprises surtout américaines commencent à ressentir des sérieux problèmes de trésorerie et que si la situation devait perdurer d’ici 18 mois, plusieurs entreprises américaines viendraient à tomber en faillite », a expliqué le ministre de l’Economie, Modeste Bahati à la presse.

Ainsi, au 21 janvier 2016, alors que le cuivre a une fois de plus enregistré une baisse de son cours, les prix de l’or et du cobalt ont rebondi. En effet, la tonne métrique du cuivre est passée de 4.375,00 USD à 4.346,00 USD, soit une baisse de 0,66%. En revanche l’once d’or a gagné 0,88%, en passant de 1.089,02 USD à 1.099,51 USD. S’agissant du cobalt, on a noté une importante hausse de 9,35% ; la tonne métrique s’étant vendue à 24.017,66 USD contre 21.964,68 USD une semaine avant.

Sur le marché des produits pétroliers, au 21 janvier 2016, il est également enregistré des hausses après les baisses substantielles de la semaine dernière. Ainsi, les cours du baril sont passés de 30,26 USD et 31,20 USD la semaine écoulée à 30,64 USD et 32,19 USD, soit des hausses de 1,26% et 3,17, respectivement à Londres et à New York. Les prix de principales céréales cotées sont tous en hausse, au 21 janvier 2016, se présentant comme suit : 10,86 USD/tonne (+0,28%) pour le riz ; 134,20 USD/tonne (+1,75%) pour le maïs ; 475,00 USD/tonne (+1,06%) pour le blé.

 Un taux de 7,7% confirmé pour 2016

Sur le plan national, le ministre a confirmé que notre taux de croissance se situe autour de 7,7%, ce qui est déjà élevé par rapport à la moyenne africaine qui se situe à 3,7%, 3,8%. Lorsqu’on regarde la moyenne en Europe, la croissance est de 2% et donc, 7,7% c’est quand même un très bon résultat », dit-il, avant d’insister qu’évidement, on pourrait faire mieux si les cours venaient à remonter et si l’épineuse question de l’énergie était résolue dans l’exploitation minière.

Disons qu’il a été décidé qu’une réunion extraordinaire se tienne sur la diversification de l’économie nationale, mais également dans la communication du Premier ministre, il a été constaté que les prix des denrées alimentaires ont baissé. Et ce, contrairement aux habitudes des autres années. Pour l’année passée, il y avait suffisamment des stocks et en plus, il y a une baisse des produits de première nécessité.

 

(Jean-Marie Nkambua)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse