Pour absences non justifiées: O. Kamitatu, F. Kalombo et M. Fayulu invalidés, F. Bokona désigné à la Cour Constitutionnelle

par -
0 244
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le député national François Bokona Wiipa Bondjali remplace désormais le professeur Banyaku Lwape comme juge à la Cour constitutionnelle. Ainsi en ont décidé les deux Chambres du Parlement de la République réunies en Congrès le vendredi 11 mai courant à l’hémicycle du Palais du peuple. La séance spéciale de ce congrès a été présidée par le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, entouré des membres du bureau de l’Assemblée nationale.

Le député national du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), élu d’Inongo dans la province de Maï-Ndombe, et président de la commission PAJ (Politique, administrative et juridique)  de l’Assemblée nationale ne pourra plus donc être candidat à la prochaine élection législative nationale.

Né en 1966, originaire du secteur de Basengele dans la province de Maï-Ndombe, François Bokona Wiipa, marié et père de 5 enfants, a un doctorat en droit de l’Université de Kinshasa. Avocat de carrière (au barreau de Kinshasa/Gombe), il a signé plusieurs ouvrages et a toujours fait preuve d’une intelligence remarquable et d’un dynamisme rare. Il siège à l’Assemblée nationale depuis 2006.

Des mandats de trois députés suspendus à l’Assemblée nationale

Après le Congrès, les députés nationaux ont poursuivi ce vendredi 11 mai 2018 leurs travaux relatifs à l’examen et vote de la proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°13/011 du 11 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétence des juridictions de l’ordre judiciaire. Ainsi, ont-ils voté, article par article, ce texte de loi ainsi que son exposé des motifs, avant de voter la globalité de cette proposition de loi.

Le texte voté, procédure parlementaire oblige, est transmis à la Chambre haute du Parlement pour une seconde lecture. C’est après la délibération du Sénat que le texte sera envoyé au Président de la République pour promulgation.

La plénière de l’Assemblée nationale de ce vendredi 11 mai 2018 a également pris une résolution constatant la fin des mandats de trois députés nationaux pour absence non justifiées et non autorisées. Il s’agit des députés nationaux Olivier Kamitatu, Martin Fayulu et Francis Kalombo.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse