Postulant en indépendante: Jeanine Mukanirwa prône une nouvelle République

par -
0 190
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La bataille pour l’élection présidentielle du 23 décembre 2018 s’annonce déjà très rude. Surtout que plusieurs candidatures surprises se font enregistrer à la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Sur cette liste des candidats en lice, il y a une activiste très engagée de la Société civile. Originaire des deux provinces de la République démocratique du Congo, le Sud-Kivu et le Kongo Central, cette grande dame congolaise, Jeanine Mukanirwa, la cinquantaine révolue, a dévoilé ses ambitions publiquement le mardi 07 août courant.

C’était au cours d’une conférence de presse qu’elle a animé dans la commune de Kasa-Vubu devant un parterre d’hommes et femmes de médias tant congolais qu’internationaux. A cette occasion, l’actrice de la Société civile et maintenant la candidate à la présidentielle du 23 décembre 2018, Mme Jeanine Mukanirwa a présenté à l’intention du grand public, de l’opinion nationale, de la communauté internationale, mais aussi et surtout, de tous les Rd Congolais de partout où ils se retrouvent à travers le monde, sa « vision 2060 » pour une nouvelle République démocratique du Congo.

Une nouvelle République unie, de liberté, de justice et de démocratie. Une nouvelle République fondée sur la conscience, la science, la vision et le leadership.

Dans son message d’annonce de sa candidature à la présidentielle, Jeanine Mukanirwa, en fervente chrétienne, a appelé l’ensemble du peuple congolais d’adhérer à sa « vision 2060 » pour une nouvelle République qui est tout un chemin non parcouru depuis l’accession de notre pays à l’indépendance le 30 juin 1960 ». Ainsi, a-t-elle rassuré que sa « vision 2060 » est une vision d’amour et de paix « qui s’est manifestée le 02 août 2018 par l’annonce de ma candidature à la magistrature suprême, date qui coïncidait avec le vingtième anniversaire de l’agression de notre pays ».

Mais d’abord, l’actrice de la Société civile et candidate à la Présidence de la République Jeanine Mukanirwa a fustigé la situation macabre que traverse sa chère nation, la République démocratique du Congo, d’il y a 20 ans à ce jour. « Notre pays est agressé et continue à être la vache à lait de certaines puissances maléfiques en complicité avec certains de nos compatriotes, acteurs publics, privés, coutumiers, des confessions religieuses et de la Société civile dans sa pluralité », a-t-elle dit.

Elle a en outre prôné le leadership des femmes. Et elle a dénoncé que les femmes congolaises ont toujours été marginalisées dans la gestion de la chose publique. Sans omettre le fait qu’elles sont également victimes des conflits armés et en payent un lourd tribut.

« Depuis 58 ans, la gestion du pays (la Rdc) a été confiée aux seuls hommes et les conséquences nous les vivons tous… Personne n’est épargné des effets néfastes et négatifs de leur gestion. C’est pourquoi, je viens vers vous, solliciter votre adhésion à ma vision 2060, boussole de l’unité, de justice et de démocratie paritaire », a déclaré Mme Jeanine Mukanirwa, candidate à la présidentielle 2018.

Plus loin dans son message, elle a dénoncé de vive voix les conditions jugées inhumaines et honteuses dans lesquelles croupissent les populations congolaises urbaines, rurales et périphériques. « Les régimes qui se sont succédés depuis le 24 novembre 1965 se sont inscrits dans la corruption et l’impunité en laissant la majorité de la population en dehors de l’accès aux ressources du pays, et en déniant à la population la liberté, la sécurité et la justice. Je viens pour rappeler les urgences de l’heure qui sont les élections et l’alternance démocratique telle que stipule notre Constitution en son article 70 », a indiqué la candidate présidente Jeanine Mukanirwa.

Elle a rassuré tout de même que sa candidature à la présidentielle n’est qu’une suite logique de son combat pour l’unité, la liberté, la justice, les droits des femmes et de la paix. « Ce combat est exempt de trahison et de xénophobie. Il a toujours été mené sur le haut plateau de la dignité et de la discipline », a confié à la presse Mme Jeanine Mukanirwa, la candidate indépendante à la présidentielle de décembre 2018.

Elle affirme avoir fait un rêve profondément ancré dans l’idéal congolais. « C’est la foi avec laquelle je postule à la magistrature suprême ».  Elle a par ailleurs appelé tous les Congolais, toutes tendances et tous horizons confondus, à rendre au Président sortant Joseph Kabila Kabange, les hommages les plus mérités en le hissant au rang de héros pour défier les ennemis de la Rd Congo. Après ce message d’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2018, Mme Jeanine Mukanirwa s’est exposée aux questions ambigües des journalistes.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse