Porte ouverte au Collège de la Salle: 46 réalisations de viabilité et création d’emplois

par -
0 536
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Quarante-six réalisations majeures effectuées dans le cadre de la viabilité et de la visibilité de l’école et la création d’emplois avec l’embauche de neuf nouveaux enseignants qui a totalement réjoui le comité des parents avec qui l’on travaille en collaboration… », a indiqué le Frère Aimé-Evariste Mbalu, préfet et chef d’établissement du Collège de la Salle. C’était au cours d’un entretien avec la presse hier jeudi au sein de cette institution de la congrégation des Frères des écoles chrétiennes.

Une mise au point sur la situation générale de cet institut en cette fin de l’année scolaire 2014 – 2015 qu’il dirige depuis le 15 juin 2013 valait la peine au moment où des mauvaises langues se délient contre sa personne, une véritable cabale organisée sans fondement.

A l’actif de ses réalisations du Fr. Aimé-Evariste figurent la construction de deux salles de classes, des latrines pour professeurs et élèves séparément et d’un laboratoire moderne à la disposition de la section biologie-chimie nouvellement incorporée par le staff dirigeant, développement d’un podium, la construction d’une bibliothèque bien achalandée, réhabilitation de la salle informatique, donnée qui a poussé l’association caritative Rotary Club international d’y faire un don 20 machines pimpants neufs. Tout cela grâce aux frais légaux affectés pour la cause et ont été remboursés.

Effectif passé à 1.180 élèves

L’institut Collège de la Salle de la Gombe a vu l’effectif de ses élèves passé de 659 à 1.180 suite à l’attirance créée par les différents travaux de modernisation ainsi que les primes des enseignants ont été revus à la hausse grâce à la perspicacité du Fr. Aimé qui, comme il faut le rappeler, a trouvé la situation de l’école catastrophique, presqu’en faillite en endettée, il fallait se mettre à rembourser . Mon prédécesseur qui était décédé était entouré des gens qui ont mal géré, a –t-il déclaré.

Retrait des signatures

Drôle de pétition rédigée par un groupe des anciens professeurs réclamant leurs arriérés de salaires, alors qu’il sont payés normalement et alors qu’il existe encore une bagatelle somme à recouvrir auprès des parents, chose grave ils ont emballés dans cette aventure les nouveaux enseignants. En dernière minute, une lettre datée du 21 mai 2015 concernant le retrait des signatures venait d’être rédigée et adressée au Frère Préfet par une poignée des travailleurs du Collège de la Salle dans laquelle ils fustigent la prise de position des professeurs exprimée dans la lettre adressée à M. Nsimba Bernard , délégué des enseignants faisant état de non-paiement des frais légaux.

« Nous sommes surpris de la présence de cette lettre qu’on a pas vu en signant et en inscrivant nos noms sur la liste en annexe… Pour nous, c’est vraiment malhonnête de leur part. Pour ces gens, signer la liste pour le paiement des frais légaux, étant un avantage , nous étions obligés d’inscrire pour être payés…Mensonge, ils cherchaient tout simplement à avoir nos signatures pour le besoin de la cause …Pour ce faire, et compte tenu de ce mensonge, nous nous engageons librement à retirer nos signatures et mettons en garde quiconque chercherait à cracher sur notre honneur… », lit –on dans cette lettre.

De toutes les façons, les inspecteurs de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnelle (EPSP), organes de contrôle n’ont découvert aucun mal quant à la gestion durant leur passage. Par contre, ils ont constaté la visibilité qui demeure un facteur important de mérite de confiance auprès des parents, a-t-il conclut.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse