Politique, sécurité, élection: Tout sur la rencontre entre Joseph Kabila et le pape

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le rendez-vous était d-ores et déjà acté. Entre Joseph Kabila et le pape François, le courant passe.  L’entente cordiale est palpable entre les deux hommes. Leur rendez-vous de ce lundi au palais du Vatican, l’a encore démontré. Après la chaude poignée de mains, Joseph Kabila et George Mario Bergolio se sont retirés  dans la bibliothèque de la maison pontificale pour s’entretenir  en tête à tête.

L’ éducation s’ est retrouvée en bonne posture lors des échanges fructueux entre le président RD Congolais et le chef de l’ église catholique romaine.

«Les deux parties ont discuté notamment de la contribution de l’église catholique dans l’éducation, la santé et la réduction de la pauvreté. Le Pape François et Joseph Kabila se sont dit satisfaits de la signature de l’accord-cadre entre le Saint-Siège et le gouvernement congolais le 20 mai 2016», renseigne un communiqué du saint siège.

Comme on pouvait bien s’ y attendre, la politique s’ est invitée à cet échange avec en toile de fond, les déplorables incidents violents qui ont émaillé le lundi, 19 septembre dernier, la manifestation de l’ opposition  à Kinshasa. A ce sujet, le pontife  argentin a appelé la classe politique congolaise à privilégier le dialogue et démontré l’ importance de la collaboration entre les forces en présence pour éviter au pays,  un bain de sang.

Depuis le saint siège, Le pape François a toujours exprimé son indignation suite à l’ instabilité et à la volatilité  de la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC qui a déjà couté la vie à plusieurs personnes. La question de Beni a été également au cœur des discussions entre les deux hommes. Joseph Kabila et George Mario Bergolio ont particulièrement insisté sur la nécessité d’ un appui international pour sauver les vies des populations meurtries de la région de Beni.

Joseph Kabila, accompagné d’une délégation d’une douzaine de personnes, a ensuite été reçu par Mgr Paul Gallagher, le ministre des affaires étrangères du Vatican, en l’absence du secrétaire d’Etat, Mgr Pietro Parolin, parti assister à la signature de l’accord de paix historique en Colombie.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse