Point de vue: Quand des conflits liés au genre conduisent au divorce

par -
0 855
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Beaucoup de couples congolais connaissent souvent des conflits basés sur le genre. S’occuper des devoirs des enfants et la gestion du budget familial sont les quelques sujets qui divisent souvent les conjoints.

Partant d’abord de l’éducation des enfants, les experts démontrent que pour former une famille unie, il est nécessaire que les deux partenaires partagent des principes éducatifs communs (alimentation, école, horaire, habillement, jeux, etc.). Toutefois, la réalité est que la permissivité et la discipline ne sont généralement pas réparties de façon équitable. L’un des parents est généralement plus permissif, l’autre plus disciplinaire. On constate même que plus l’un des parents est permissif, plus l’autre se voudra disciplinaire pour compenser ce qu’il qualifie de laxisme de son partenaire. “Arrête de le dorloter si tu veux qu’il grandisse!” “Et toi, arrête d’être aussi autoritaire, ce n’est qu’un enfant!” Mme Nadège Kanyeba illustre la pensée de Jacques Salomé, dans son œuvre colossale, sur la recherche d’équilibre en disant que plus la femme sera maman, plus l’homme sera père et plus l’homme sera papa, plus la femme sera mère et, l’enfant a besoin à la fois d’encadrement et de liberté.

Le budget familial.

Pour échapper       aux divers conflits, les deux partenaires doivent partager la même attitude face à l’argent. La réalité est toutefois que le sentiment de sécurité financière n’est pas, là aussi, équitablement réparti entre les deux partenaires. L’un mettra l’accent sur “vivre ici et maintenant” alors que l’autre voudra “assurer l’avenir”. Il est facile, dans ces circonstances de comprendre pourquoi l’argent constitue, avec l’éducation des enfants, les deux principales sources de querelles conjugales.

Comment gérer les conflits liés au genre ?

Pour Mme. Nadège Kanyeba licenciée en Sciences Sociale et activiste de droits de l’homme répond en ce terme : à moins de vivre sur une île déserte, il est pratiquement impossible de ne pas être confronté à un moment ou l’autre à un conflit. Que ce soit dans notre vie privée ou professionnelle, nous sommes tous confrontés à des conflits.

Savoir gérer les conflits, c’est arriver à communiquer sur un mode plus harmonieux avec les autres. Grâce à un comportement assertif et en utilisant les bons outils de communication, on peut apprendre à mieux gérer les conflits et à communiquer ainsi plus efficacement. Souligne-t-elle.

Hommes et femmes face aux conflits

Mme N.K : Lors de conflits conjugaux, les hommes ont tendance à accuser leur partenaire de compliquer les choses alors que ce sont eux qui, au contraire, sont portés à dramatiser et à ressasser des idées noires.

La dynamique classique est donc la suivante. C’est la femme qui, dans 85 % des cas, veut aborder un sujet conflictuel afin de le faire disparaître et raffermir ainsi son alliance avec son partenaire. L’homme, que le stress perturbe davantage et qui veut protéger la paix de son esprit, cherchera plutôt à éviter la discussion. Si la femme insiste, l’homme deviendra rapidement défensif et cherchera à minimiser le problème soulevé par sa partenaire et tentera même de la faire taire.

(RTM)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse