Point de vue « Pleurer est une faiblesse ; rire, une légèreté »

par -
0 529
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Beaucoup ont sacrifié l’essentiel au profit du superflu. D’autres, dépensent journellement de l’énergie à se plaindre, croyant que les larmes pourraient arroser un hypothétique champ de l’espoir. Les stoïciens de l’ère antique, en effet, ont compris et prescrit : « Pleurer est une faiblesse ; rire, une légèreté ».  Le Créateur a entremêlé son amour et sa justice, dans la sentence du Jardin d’Eden. En admonestant Adam : « tu sortiras de la sueur », il a, du fait même, béni le travail. Dieu, dans sa souveraineté, sait faire la différence entre corvée et travail rémunérateur. En effet, loin de manipuler le salaire minimum interprofessionnel garanti (smig) à la manière des gouvernements du monde, le Maître de l’univers adjoint les moyens quand il appelle à une mission. « Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé », a témoigné l’apôtre Paul.

Hier sur « France 24 », l’éditrice chinoise établie en France, Xu Ge Fei a extériorisé du flair stoïcien et suscité, du fait même, l’admiration d’une animatrice qui lui a demandé son avis sur la lutte des femmes pour le Genre. Et la responsable de l’édition Fei de répondre, en citant son « grand-père » Confucius : « La plus grande vertu de la femme, c’est l’ignorance ». Partant, a-t-elle suggéré, il faut se libérer dans son moi intérieur, et tout sera fait. (…) », a-t-elle souligné. Le monde, en effet a connu ses stoïciens, l’Afrique aussi. Jésus-Christ, lors du tri de ceux qui allaient devenir ses apôtres, a confondu une préoccupation exprimée : « Laisse les morts enterrer leurs morts ; toi, viens et suis-moi ». Plus tard, dans les circonstances de son arrestation, il a interpellé Pierre en ces termes : « remets ton épée ; et laisse faire la volonté du Père ». L’apôtre Pierre sous l’oppression pharisienne (dans le livre des Actes des apôtres), a riposté : « Jugez, s’il est juste et bon de vous obéir plutôt qu’à Dieu ».

Un quidam : « Les femmes sont des anges qui vous font entrer au paradis par la porte de l’enfer ». Le général De Gaule : « Dans la lutte, l’essentiel n’est pas de savoir ce que veut l’adversaire ; mais ce que l’on veut soi-même ». Frantz Fanon : « L’Afrique a la forme d’un revolver dont la gâchette se trouve au (centre) le Congo ».  Le héros national Patrice Emery Lumumba, s’adressant à ses compatriotes dans les circonstances de la décolonisation : « L’indépendance n’est pas un cadeau des Belges aux Congolais ; mais l’aboutissement d’une lutte longue et âpre (…) ». M’Zee Laurent Désiré Kabila : « Ne jamais trahir le Congo ni faire le lèche-botte ; car la paix se gagne. (…) Le Congo est conscient de son rôle dans le concert des nations ». Joe Mubiala (jeune frère de feu l’illustre King Kester Emeneya et artiste congolais de la chanson) : « Rien que rien, je ne regrette rien quoi, rien que rien, ngai namilelaka te o o » (entendez : rien que rien, moi je ne plains pas du tout ».

(Payne)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse