Point de vue

par -
0 533
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La promotion du mariage homosexuel, un énième piège à la destinée d’Afrique

Le président américain Barack Obama en périple au Kenya, vendredi 24 juillet dernier, a mobilisé en faveur du mariage homosexuel, une donne qui occupe le devant de la scène en Occident. Les textes légaux y réservent au mariage homosexuel une considération cultuelle. Dans ce contexte capitaliste libéral, l’Eglise dénaturée de son fondement christique, est « assignée » à bénir le mariage homosexuel. En France, pour citer cet exemple, la loi Taubira promulguée au plus haut niveau de l’Etat, préconise la légalisation des mariages homosexuels et l’adoption des enfants par les homoparentaux. Partant, l’on ne serait pas étonné que la « prise en charge des enfants (africains) » devienne une nouvelle rubrique profitable aux ONG trempées dans le secteur.

Le président Uhuru Kenyatta a réagi en ces termes : « Il est très difficile pour nous d’imposer à la population ce qu’elle n’accepte pas elle-même. C’est pour cela que je dis que la question des droits des homosexuels est vraiment un non-sujet », a-t-il relevé. Une façon diplomatique de faire comprendre à son hôte américain que l’Afrique avait aussi ses priorités, dont notamment celle de se forger et de défendre une identité. Les peuples du continent étant à cheval entre la servitude à l’égard des coutumes et l’ouverture au modernisme. Car l’identité, moins elle avance, plus elle recule.

Un énième piège au parcours d’Afrique     

Dans un article intitulé: «Homosexualité en Afrique : Uhuru Kenyatta contredit Barack Obama », le confère du quotidien kinois La Référence Plus déplore : « Il est curieux de constater que les Occidentaux veulent imposer aux Négro-africains des pratiques sexuelles erronées. Ils pensent qu’interdire l’homosexualité, c’est enfreindre la liberté humaine. Et par conséquent, l’on doit laisser les gens se comporter comme bon leur semble », lit-on dans la parution du 28 juillet dernier. A ce jour, il nous revient que le Cameroun et l’Ouganda sont deux pays du continent dont la législation ne fait guère de concession à l’homosexualité.

En effet, l’Afrique pourrait être une terre des promesses, à en croire maintes prophéties et des convictions exprimées depuis la décolonisation. « L’homme noir deviendra blanc, et le blanc deviendra noir », a prédit le prophète Kimbangu. En son temps, Lumumba en dénonçant la balkanisation de son pays natal, pressentait que les Africains pourraient se sortir de l’ornière, s’ils préservaient l’unité. Dans son livre intitulé « l’Afrique des villages » paru aux éditions Karthala (France) en 1983, le Camerounais Jean Marc Ela pose un réel diagnostic à l’échelle du continent. L’auteur, en effet, démontre que les villages pourraient bien servir de poumon à l’envol africain. La promotion du milieu rural, d’où sont puisées toutes les matières premières tant minières qu’alimentaires est une étape incontournable dans le processus de la transformation sociale.

Mais bien des écueils tout au long du parcours du continent noir s’érigent, en effet, en facteurs  désobligeants : la sorcellerie confinée dans des œuvres nocturno-maléfiques, un piège précolonial avéré, l’avènement de la dictature à l’échelle du continent, les guerres fratricides, la corruption, l’impunité des cadres…

Feu le maréchal Mobutu Sese Seko a relevé ce qui suit dans un discours, début décennie quatre-vingt: « Le président de la République n’est pas un magicien. Seul, il ne peut rien ; avec l’appui de tout son peuple, il peut tout. Mais, nous devons éviter que les efforts du peuple soient anéantis par l’inconscience et la cupidité de certains cadres », a-t-il dit.  En son temps, le président de la Commission africaine, Alpha Omar Konaré a regretté en ces termes : « l’Union africaine est victime de résistance de ses membres. Car les Etats ne veulent pas céder une partie de leur souveraineté. Qui plus est, dans ces conditions, si vous leur réclamez des arriérés de cotisations, ils ne donnent pas », a-t-il déploré.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse