Plusieurs concerts à l’occasion de la Journée de la Femme

par -
0 642
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Zaïko L.L. épatant à Kabinda Center

L’espace « Kabinda Center » de Lingwala a refusé du monde le mardi 8 mars dernier pour la seconde fois après le 14 février en St Valentin. Le concert de Zaïko Langa Langa Nkolo Mboka , dans une imposante détermination scénique de « Ya Jossart Nyoka Longo »  a connu un plein à craquer au rythme des danses « Vimba », « Moelon » ou encore « Mama Siska ». Cet orchestre crée en 1969 , considéré en tout temps comme un patrimoine national, s’apprête à larguer un nouveau disque qui succedera à « Bande annonce » lancé depuis 2011 sous les couleurs du label du producteur   Lando Batibula de triste mémoire.

*Papy Tex éblouissant au James hall de Koffi

Matolu Dode alias Papy Tex a donné son troisième concert (après celui du Palm Beach et Kabinda Center) fort applaudi au James Hall chez Koffi Olomide à Matonge. L’orchestre Empire Bakuba qui renait de ses cendres , un héritage laissé par le Feu Yampanya Pépé Kallé a satisfait les nostalgiques avec des musiciens tels Dilu Dilumona   (administrateur) Djodjo , Germain Kanza , Kalo Bass et autres. Un spectacle haut en couleurs donné par le chanteur de charme Papy Tex qui dispose du plus grand répertoire des chansons captivantes et thématiques.

* T.P O.K Jazz de Franco a honoré les femmes

Le dancing bar « 1, 2, 3 » dans la commune de Kasa – Vubu a vibré au rythme du groupe Tout Puissant O.K Jazz de Franco, à l’occasion de la journée de la femme. Le répertoire alléchant de cet orchestre mémorable a été interprété à la grande satisfaction des mamans toutes habillées en liputa. Des chansons telles ‘Mario’, ‘Mamu’, ‘baniel et nana’, ‘Alimatu’, et autres ont crée de l’ambiance à tout casser. L’orchestre T.P O.K Jazz est actuellement dirigé par l’impresario Manzeza sous la supervision du Fils Emongo Luambo.

 

(FRANCK AMBANGITO)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse