Play-off Linafoot: Le match DCMP-Renaissance non joué faute des drapelets des coins de corner

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Incroyable mais vrai. Impensable que l’affrontement entre la famille des Verts Blancs de la capitale ne s’est pas joué hier, faute à la disparition de trois des quatre drapelets limitant l’aire de jeu cinq minutes avant le coup d’envoi.

Et pourtant tout semblait bien marcher après le réchauffement de deux équipes. Tout se passe au moment où les joueurs de Dcmp et Renaissance du Congo attendaient l’échange des fanions entre les deux capitaines devant les caméras de la chaine nationale.

Soudain, un supporter sorti des gradins des Oranges à moitié habillé (seulement avec pantalon jeans bleu) est allé prendre les deux tiges à drapelet situés juste à l’entrée du vestiaire central et les coins de corner des perches du Dcmp pour les ramener dans les vestiaires du Fc Renaissance du Congo.

Docksa Gikanji, capitaine des Immaculés, fait voir au trio arbitral la scène. Pendant ce temps, les athlètes se refroidissent sur l’aire de jeu et les deux coachs décident de les alimenter avec des ballons pour garder le rythme.

Ne pouvant pas donner le coup d’envoi sans ses insignes, l’arbitre Angova n’a fait qu’attendre pendant 15  minutes règlementaires avant de voir un autre Monsieur sortir au même endroit pour jeter les deux tiges sans drapelets. Le Commissaire au match, M. Emery Lukelula et l’arbitre de réserve Tshimanga se sont rapprochés pour faire le constat sans y toucher. Docksa Gikanji et Djuma Shabani, les deux capitaines, se sont précipités pour aller les replacer aux coins de corners sans drapeau.

Après plus de 15 minutes d’attente, l’arbitre central ayant constaté qu’il n’y avait pas toujours les drapelets, il va renvoyer les deux équipes au vestiaire laissant maintenant la tâche au Comité gestion de ce championnat pour une décision finale.

Il est important de faire savoir aux sportifs que le football est régit par le règlement et surtout par les 17 lois du jeu. Sur quoi l’arbitre Angova  et son commissaire au match se sont-ils penchés pour ne pas donner le coup d’envoi du match DCMP-Renaissance du Congo ? Sinon, l’une d’entre les 17 lois du jeu stipulent que l’arbitre doit s’assurer avant le coup d’envoi que toutes les conditions sont réunies. C’est pourquoi d’ailleurs, il est exigé aux arbitres qu’avant le coup d’envoi, ils doivent prendre le temps de venir contrôler le terrain, les drapelets aux coins de corner, les filets, les lignes, etc…

Maintenant que va-t-il arriver ?, l’arbitre et le commissaire au match vont déposer chacun son rapport dans 24 heures pour permettre au Comité de gestion de se réunir en vue de statuer quant à ce.

——————————————-

 Incidents avant match   

Un match sous haute tension

Le match Dcmp-Renaissance du Congo était un match sous haute tension. Une tension qui a commencé déjà  dans la matinée, avec la guerre des jeux  des projectiles entre les supporters de deux formations au stade des Martyrs se disputant les pourtours destinés aux Immaculés. Cet antagonisme entre les deux formations a détruit des vitres de la tribune d’honneur du stade des Martyrs et faisant plusieurs blessés.

Les supporters Immaculés ont escorté et accompagné leur équipe du stade des Martyrs de la Pentecôte  jusqu’au lieu d’internement  à Reine de paix à côté de la RTNC2 dans la commune de la Gombe.

(Onassis Mutombo et Gaby Mass)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse