Plan d’action contre le recrutement et utilisation d’enfants dans l’Armée

par -
0 934
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La RDC et ses partenaires pour la révision de la feuille de route

Selon le rapport annuel des Nations Unies de 2003, les FARDC étaient listées pour le recrutement d’enfants. Et pour le rapport annuel de 2011, elles sont encore été listées pour violences sexuelles contre les enfants.  La RDC de 2015 diffère de celle des années antérieures car il y a eu des avancées très significatives, a souligné un milieu observateur.

 Sous le haut patronage de la présidence de la République,   l’atelier d’élaboration de la feuille de route accélérée devant aboutir au traçage d’un itinéraire pour le delistage de la RDC parmi les pays  recruteurs d’enfants par les forces armées, a été ouvert ce lundi 24 août 2015. Le coup d’envoi a été donné par le vice-ministre de la Défense nationale, René Sibu.

Ces assises de deux jours se tiennent dans la salle de conférence de la Monusco, du 24 au 25 août 2015.

En effet, les FARDC sont listées parmi les auteurs systématiques de recrutement  et d’utilisation  d’enfants  (2003), de viols et violences sexuelles contre les enfants  (2011), dans les rapports  du Secrétaire général de l’ONU sur les enfants et les conflits armés.   Plusieurs résolutions du conseil de sécurité de l’ONU ont demandé la signature et la mise en œuvre du plan d’action  entre l’ONU et les parties au conflit listées, afin de mettre fin et prévenir les violations graves des droits de l’enfant, et de poursuivre les auteurs.

Les efforts du gouvernement et l’engagement des  partenaires ont été productifs

De ce fait, en combinant leurs efforts au niveau politique et technique, le gouvernent de la RDC et l’équipe spéciale ONU ont été ensemble autour d’une table. Ceci, en vue d’assurer la sortie des enfants associés aux forces et groupes armés ; répondre aux besoins de prise en charge et réinsertion  des enfants victimes  de violation grave, afin de prévenir lesdites violations en  renforçant le cadre légal de protection  institutionnelle et communautaire pour les enfants et lutter contre l’impunité des auteurs de violations graves des droits de l’enfant.

Prenant la parole, la Représentante   personnelle du chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences et recrutement des enfants, Mme Jeannine Mabunda a rappelé que,  le 04 octobre 2012, le gouvernement de la RDC ensemble avec la Monusco et l’Unicef avaient signés un plan d’action relatif à la lutte contre le recrutement  et l’utilisation d’enfants ainsi que  les autres violations des droits de l’enfant par les forces Armées et les services de sécurité de la RDC. Deux ans après  la signature et dix ans après divers programmes de démobilisation  axés sur la séparation des enfants dits soldats de l’armée officielle congolaise, il devenait capital de faire le point et de tirer les leçons d’une décennie  d’efforts de la RDC sur cette question

 La RDC de 2015 diffère de celle de 2003

Mme Mabunda qui a initié cette révision, a   été appuyée par l’Unicef, en organisant une mission d’évaluation  externe. Elle a indiqué, par ailleurs, les constats effectués par cette revue, selon lesquels « la RDC de 2015 diffère de la RDC de 2003 et le pays a réalisée des avancées dans la lutte contre le recrutement d’enfants au sein des forces armées ». Les experts indépendant ont formulé des recommandations  à l’endroit des parties prenantes nationales et multilatérales à savoir l’élaboration d’une feuille de route par des actions accélérées et prioritaires permettant à terme le  delistage de la RDC sur la liste des pays recruteurs d’enfants.

A Mme Mabunda d’ajouter que l’heure est arrivée où toutes les parties prenantes devraient continuer à rester proactif pour maintenir des efforts soutenus en vue de l’éradication continue de ce phénomène. Plusieurs  progrès ont été réalisés en matière de protection  de l’enfant, depuis l’adoption  de la résolution  1612 des Nations Unies en juillet 2005.

Elle a invité les participants  à donner le meilleur d’eux-mêmes dans ce travail, pour l’intérêt supérieur de l’enfant.

RTM)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse