Plaidant pour la cause de tous les Congolais, 60 jours des prières : le groupe Gédéon pour la Nation lance la « 3ème missive »

par -
0 385
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est à partir d’aujourd’hui jeudi 1er mars 2018 que le groupe « Gédéon pour la Nation/G.I.NA.C » et « Les Femmes Puissantes » ouvre officiellement la campagne de prières pour la Paix en République démocratique du Congo. Celle-ci va s‘échelonner jusqu’au vendredi 30 avril 2018, c’est-à-dire pendant 2 mois. Pour cela, le Prophète de la nation Gédéon Nathan Emmanuel, (photo ci-contre), représentant de Dieu Créateur, que l’on peut rejoindre en appelant aux +243 840 842 590, +243 903 570 610 et +243 811 505 323,  l’initiateur de cette démarche qui plaide pour la cause de tous les congolais dit dans sa 3ème missive, à propos, adressée tant aux autorités à tous les niveaux qu’aux hommes de Dieu dit : « Le Seigneur demande au peuple ainsi qu’aux autorités de la RDC de prendre en considération cette recommandation en respectant l’œuvre de 60 jours. Nous sommes un pays démocratique où la liberté d’expression doit être aussi respectée conformément à la loi constitutionnelle.

Nous avons de la considération envers toutes les autorités tant civiles que militaires, politiques et religieuses qui, de fait, être des partenaires qui nous accompagnerons au nom du Seigneur. Elles ne sont pas des ennemis que nous devons combattre. Car au niveau où nous en sommes aujourd’hui, celui qui va se prévaloir comme étant l’ennemi du peuple congolais subira les mêmes conséquences que Goliath. Au nom de Jésus Christ, il tombera dans l’abîme.

« Les journées villes-mortes s’il faut le dire ainsi que les marches de revendication ne nous apportent rien et ne seraient pas en mesure de sauver la vie de notre pays. Car, c’est seule la connaissance parfaite de notre Dieu Créateur et l’amour patriotique qui sont des facteurs importants qu’il nous faut savoir maîtriser pour sauver la République démocratique du Congo ».

Je condamne tous ceux qui initient les marches le dimanche. Cette manière d’agir que je peux qualifier de sorcellerie d’autant plus que cette journée est sacrée pour les romains. Agir de la sorte ce jour-là est une preuve que l’on combatte l’Eglise, contre le Christ. Tandis que les juifs eux ont la considération pour la journée de Sabbat. Il nous paraît cependant curieux au ajour d’aujourd’hui de voir que ceux qui nous ont apporté cette bonne nouvelle du Christ se plaisent aujourd’hui  à initier des marches en cette journée sacrée. Cela se solde souvent par des pertes en vies humaines ainsi qu’à de nombreuses casses. Nous devons prendre l’option de ne plus faire des marches lorsque nous savons qu’au finish, il y aura mort d’hommes.

Ce n’est pas en marchant que nous allons libérer notre beau pays. Ceux qui initient cela ressemblent sans le savoir à un rebelle qui cherche à tuer les gens pour avoir le  pouvoir. Celui qui se contente de la souffrance des gens, n’a pas un autre qualitatif que celui d’un sorcier parce qu’un homme normal ne peux jamais accepter la souffrance  de ses proches.

Dieu est un homme. Il est celui qui se tient devant vous. Il faut savoir respecter la personne que vous voyez.  Si vous ne le faites pas comment pourriez alors accepter Dieu, l’Etre invisible que vous ne voyez pas ? Dans la vie, il ne faut jamais être « tel » parce que Pharaon aussi était « tel » mais il a fini par mourir selon les prescrits divins.

Cette campagne qui s’annonce très prophétique, va se dérouler au siège du « Groupe Gédéon pour la Nation »/ G.I.NA.C et « les Femmes Puissantes » sur avenue Kutu 1 n°68, croisement boulevard Lumumba, au quartier 12 dans la commune de N’Djili.

La Police Nationale, l’ANR et la MONUSCO sont appelés à veiller au grès sur le déroulement de cette campagne des prières.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse