Perception de taxes illégales sur le rail à Matete: Des hommes en uniforme font la sourde oreille à Néron Mbungu

par -
0 780
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans la commune de Matete, des hommes en uniforme ont installé un passage à niveau sur le chemin de fer, exigeant une quotité à chaque moto-transporteurs qui passe par là ! L’honorable Néron Mbungu, député national, répondant à une sollicitation d’une délégation de moto-transporteurs de sa circonscription, a demandé, la semaine dernière, aux militaires et policiers concernés de quitter leur position illégale sur le rail, et d’arrêter des tracasseries. Trois jours après son interpellation, la situation a repris de son ampleur, si bien que même de nuit, des barrières vont jusqu’à vingt heures.

Les moto-transporteurs, dans le cadre du transport de proximité, permettent de relier Matete à Kisenso, et vice versa. La voie ferrée est en parallèle avec l’avenue De la Paix dont les travaux d’asphaltage amorcés par l’Office des Routes se sont arrêtés à mi-parcours.                          Des éléments FARDC (Forces armées de la RD Congo) qui sont normalement en faction à la gare de Matete située à environ cinq-cents (500) mètres du lieu où la barrière fonctionne journellement depuis septembre 2014, ont été rejoints en cet endroit par des policiers. Ensemble et sans accrocs, ces équipes hétérogènes perçoivent des « droits » auprès des transporteurs « wewa », ces mototaxis devenues un phénomène de société à Kinshasa. Il nous revient que les autorités compétentes de la commune affichent une attitude ambigüe, en lieu et place de faire entendre raison. C’est que sans manifester leur désaccord, les autorités laissent évoluer cette forme de « péage sur le rail à Matete », en même temps qu’elles affirment « méconnaître cette initiative (…)».

(Lepa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse