Percée diplomatique: La RDC reçoit les chefs de renseignement des pays de la CIRGL

par -
0 383
Vue aérienne de la ville de Goma/Ph. RO
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le comité régional de coordination des chefs de service de sécurité et de renseignement des pays membres de la CIRGL s’est réuni en réunion extraordinaire, ce mercredi 25 janvier 2017, à Goma. Etaient présents les Directeurs généraux des services de renseignement des 12 pays membres de la CIRGL. Avec comme  ordre du jour : Passer en revue les questions sécuritaires de la région afin de proposer des mesures adéquates pour la consolidation de la paix dans toute la région de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL). Au cours de cette réunion, les services se sont attelés  également à la gestion du centre de fusion des renseignements(CFR), organe technique qui s’occupe de la collecte des renseignements pour le besoin de la sécurité de la région. Toutes les délégations ont répondu présentes au rendez-vous. Ce qui constitue un grand succès diplomatique pour la RDC et qui démontre à la face du monde que  ce pays est plus que jamais fréquentable, n’en déplaise aux prophètes de malheur. Voir les chefs des services de renseignement de 12 pays africains se déplacer, tous, sur autorisation, bien évidemment, des présidents de leur pays, vers la RDC est un fort démenti contre tous ceux qui, sans raison apparente, cherche à vendre une mauvaise image de notre pays.

Soulignons qu’il s’agit d’une une réunion essentiellement sécuritaire visant la consolidation et la préservation de la paix dans tous les Etats membres réunis autour de la Conférence internationale pour la Région des Grands Lacs (CIRGL), qu’a convoqué la République angolaise. Ce, en qualité de pays qui préside à la destinée de ce regroupement régional. Dans son mot de bienvenue, l’Administrateur général de l’ANR, M. Kalev Mutond a indiqué que ces assises marquent d’un cachet spécial dans les relations entre différents services de sécurité de la Région.

Dénonçant et condamnant les malversations financières observées au sein du Centre conjoint de fusion des renseignements et le Mécanisme conjoint de vérification élargi, deux dispositif conjoints de sécurité basé à Goma, Kalev Mutond appelle tous les Etats de la Région à la cohésion et à la solidarité, tout en espérant que tous les défis auxquels les Etats membres sont confrontés, particulièrement la Rdc seront relevés. « Au nombre de ces défis, il y a la stabilité nationale, la cohésion nationale et le développement national ».

Pour sa part, M. Julien Paluku, Gouverneur de la province du Nord-Kivu demeure confiant quant aux résolutions qui sortiront de ces assises. Il plaide également pour l’implication de tous les Etats membres dans la sauvegarde de la paix, afin d’étouffer toute agression de la Rdc à travers le Nord-Kivu. « Qu’il y ait la bonne prise de conscience du danger qui guette la Région des Grands Lacs par rapport au foisonnement de tous les mouvements insurrectionnels, par rapport à la possibilité d’agression. Il y a deux possibilités qui s’observent, notamment celle d’agression et d’insurrection. La réunion doit essayer de passer en revue toutes ces questions là, pour qu’au niveau des populations nous puissions abaisser la tension et que les services de renseignements rendent compte aux Chef d’Etat pour qu’à leur tour, qu’ils puissent taire les velléités d’insurrection ou d’agression qui peuvent surgir ça et là ».

Soulignons que cette réunion présidée par le Secrétaire adjoint de la CIRGL, en présence du président du comité régional de coordination des chefs de service de sécurité et de renseignement des pays membres de la CIRGL, a été convoquée sur décision des Etats membres réunis à Luanda en Angola le 26 novembre 2016.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse