Participation de J. Kabila à la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies: Le satisfecit de la Majorité Présidentielle

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans un même communiqué, rendu public le mercredi 27 septembre dernier,  la Majorité Présidentielle a lancé  un appel patriotique à tous les Congolais qui parcourent le monde et présentent leurs frustrations politiques comme la volonté du Peuple congolais, de revenir au pays pour solliciter auprès du peuple par des moyens démocratiques, ce qu’ils recherchent auprès des ennemis du Congo.

Le 23 septembre 2017, le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange prononçait son discours à la tribune de la 72èmeAssemblée générale des Nations Unies à New York.  Un discours attendu de tous, dans la mesure où le n°1 congolais devait donner des garanties quant à sa détermination, mieux sa volonté à organiser les élections, conformément à l’accord du 31 décembre 2017. Et tous ceux qui l’ont suivi n’ont pas été déçus, d’autant qu’il a affirmé que le cap sur les élections crédibles, transparentes et apaisées était définitivement fixé et que notre marche dans cette direction était  irréversible. Le tout, sans ingérence extérieure ni  un quelconque diktat. Et ce, avant de demander aux vrais amis de la RDC de soutenir sincèrement le processus électoral en cours.

La Majorité Présidentielle qui salue ce discours, avec en tête son Secrétaire général Aubin Minaku Ndjalandjoko, estime que cela est l’expression véritable de la profonde aspiration du peuple congolais à des élections crédibles et apaisées, dans le respect de la souveraineté de la RDC et dans la cohésion nationale. Voilà pourquoi la population congolaise est exhortée, dans un communiqué rendu public hier, à continuer à faire confiance au leadership du Président Joseph Kabila, dans la conduite des affaires de l’Etat et à ne pas suivre tous ceux qui confondent la volonté du Peuple et leurs frustrations personnelles. Ce sont ceux qui  rêvent  de jouer le rôle politique qu’ils ne peuvent obtenir  par des moyens démocratiques et constitutionnels.

Il y a de quoi faire confiance au Chef de l’Etat, lorsqu’on sait que l’exigence par toutes les parties prenantes à l’accord de la Saint-Sylvestre d’un nouveau fichier électoral a donné lieu, depuis plus d’une année, a l’enrôlement des électeurs dont la dernière phase vient de commencer dans les deux dernières provinces au centre du pays. II y a lieu de se féliciter, du fait que plus de 42 millions d’électeurs sur les 45 millions projetés, aient d’ores et déjà été enrôlés.

Dans le même communiqué, signé par l’Ambassadeur André-Alain Atundu, la Majorité Présidentielle lance un appel patriotique à tous les Congolais qui parcourent le monde et présentent leurs frustrations politiques comme la volonté du Peuple congolais, de revenir au pays pour solliciter auprès du peuple par des moyens démocratiques, ce qu’ils recherchent auprès des ennemis du Congo. Tout, fustige l’Ambassadeur Atundu, se passe comme s’ils n’avaient pas en mémoire le testament de Patrice Emery Lumumba et le legs de M’zée Laurent Désiré Kabila.

Certains,  c’est le cas de le dire, se donnent trop de pouvoir si bien que l’on a du mal à comprendre au nom de qui ils s’expriment. Dans cette entreprise, le Gouvernement de la République est le seul qualifié à faire entendre la voix de la Rd Congo, et non des individus qui n’ont ni titre ni qualité. Et partout où ils sont reçus, leurs interlocuteurs directs se sont montrés très réservés.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué de la Majorité présidentielle :

(Jean-Marie Nkambua)

 

COMMUNIQUE

La Majorité Présidentielle salue le discours du Président KABILA à la 72è session de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York comme l’expression véritable de la profonde aspiration du Peuple Congolais à des élections crédibles et apaisées dans le respect de la souveraineté de la RDC et dans la cohésion nationale.

A cet effet, lesdites élections doivent être transparentes, fiables, non génératrices de chaos post électoral, et ce dans un délai raisonnable, sans précipitation inconsidérée ni lenteur excessive.

La Majorité Présidentielle saisit cette occasion pour exhorter la population congolaise à continuer à faire confiance au leadership du Président KABILA dans la conduite des affaires de l’Etat et à ne pas suivre tous ceux qui confondent la volonté du Peuple et leurs frustrations personnelles de ne pas jouer le rôle politique qu’ils sont incapables d’obtenir  par des moyens démocratiques et constitutionnels.

La Majorité Présidentielle renouvelle son engagement à soutenir résolument en toute loyauté le Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 et dans le respect-de la Constitution.

La Majorité Présidentielle lance un appel patriotique à tous les congolais qui parcourent le monde et présente leurs frustrations politiques comme la volonté du Peuple congolais, de revenir au pays pour solliciter auprès du peuple par des moyens démocratiques ce qu’ils recherchent auprès des ennemis du Congo, comme s’ils n’avaient pas en mémoire le testament de Patrice Emery LUMUMBA et le legs de M’zee Laurent Désiré KABILA.

Le Peuple Congolais doit se prendre en charge pour écrire sa propre Histoire.

Fait à Kinshasa, le 27 SEPT 2017

Pour la Majorité Présidentielle.

Ambassadeur André-Alain ATUNDU LIONGO

Porte-parole

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse