Participation au dialogue: Lambert Mende recadre Jean-Bertrand Ewanga

par -
0 627
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En principe, c’est aujourd’hui à la Cité de l’Union africaine que doivent démarrer les travaux du dialogue politique national et inclusif, dont la finalité est l’évaluation du processus électoral, le fichier électoral, la séquence des élections, les mesures de confiance, le calendrier électoral en tenant compte des points précédents, les mesures d’équité et de transparence du processus électoral (fonctionnement de la CENI), sécurisation du processus électoral, sécurité des personnes sur toute l’étendue du territoire national, le budget et financement des élections, ainsi que l’accord politique et mécanismes de sa mise en œuvre et de son suivi. Et ce, après les travaux du Comité préparatoire qui ont abouti à la signature de la feuille de route pour le dialogue, entre les parties prenantes à ce grand rendez-vous.

Mais bien avant d’aller au dialogue, Lambert Mende, ministre de la Communication et Médias et porte-parole du Gouvernement, contacté par ACTUALITE.CD, a réagi suite aux accusations du député Jean-Bertrand Ewanga, ex-Secrétaire général de l’UNC, au lendemain de sa déclaration, accusant notamment le Facilitateur désigné par l’Union africaine, l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo d’être à la solde du pouvoir en place. Il a dit qu’il ne pouvait pas prendre part aux travaux, étant donné que certains participants, notamment les opposants ont été achetés. Des sujets qui ne pouvaient pas laisser indifférent le ministre.

Au sujet du mot d’ordre du Rassemblement des forces acquises au changement et dont le président du Comité de sage est le sphinx de Limete, qui a appelé ses membres non seulement à rejeter le dialogue, mais aussi à manifester devant toutes les représentations de la CENI, Lambert Mende pense que les gens sont libres de manifester. « Nous sommes dans un pays démocratique. Les gens sont aussi libres de se réunir. Ils ont prévu une ville-morte espérant nous empêcher de tenir le Comité préparatoire. Vous avez vu qu’ils ont échoué. Ils sont peut-être restés chez eux », dit-il, avant d’ajouter que nous sommes allés au Comité préparatoire et les Congolais ont vaqué librement à leurs occupations. Ceux qui veulent manifester, manifesteront s’ils se coordonnent avec les forces de l’ordre.

Quant à l’absence d’Étienne Tshisekedi, de Moïse Katumbi du dialogue, ce qui risque de porter un coup à l’inclusivité de ce forum, le porte-parole du Gouvernement de répondre : les Karl Marx, Kennedy, Lumumba ont disparu, mais le monde continue à tourner et vous me parlez des gens qui ont joué, je ne dirais pas des rôles marginaux, mais des rôles symboliques dans ce pays. La République est différente des individus. Toujours au sujet de l’inclusivité, il sied de souligner que si Etienne Tshisekedi n’était pas convié au dialogue ou bien si certains de ses combattants ont été chassés, l’organisateur de ce forum aurait péché. Mais si c’est de leur volonté qu’ils ne veulent pas y prendre part, les travaux sont inclusifs et les décisions issues d’un consensus seront opposables à tous.

L’équipe qui a interviewé Lambert Mende est revenue sur un fait dénoncé par Jean-Bertrand Ewanga, qui accuse la Majorité présidentielle de débauchage. Ici, il a dit qu’il ne sait pas ce qu’il faut appeler débauchage. Les gens ne sont plus libres de prendre position ? Quand-est-ce qu’on n’est pas débauché ? On peut aussi dire que certains dans l’opposition ont été débauchés par des gens qui ont détourné de l’argent au Katanga et qui aujourd’hui adoptent des positions qui n’étaient pas les leurs. Mais nous n’irons pas jusque-là.

Selon des indiscrétions, Jean-Bertrand Ewanga aurait déjà créé son propre parti politique. Sa dernière sortie n’est qu’une manœuvre pour pousser son parti à le mettre à la porte, et ainsi annoncer la sortie officielle de son mouvement. Dans son édition d’hier, L’Avenir a même rappelé la même méthodologie utilisée par l’honorable Bitakwira qui, aujourd’hui, va prendre part active aux travaux du dialogue.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse