Parc agroindustriel de Bukanga Lonzo: Cap vers l’achèvement de la mise en place des installations électriques et de silos de stockage

par -
0 521
Le Premier ministre Matata Ponyo, lors d’une réunion de la Troïka stratégique
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le samedi 17 septembre 2016, le Premier ministre Matata Ponyo, à la tête d’une forte délégation du Gouvernement, a effectué une visite d’inspection au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, qui est en phase d’achèvement avec la mise en place des installations électriques et de silos de stockage. Fort des avancées y constatées, et des impacts multisectoriels attendus pour la population congolaise, les membres de la Troïka stratégique ont plaidé pour la poursuite des appuis financiers aux divers projets de développement déjà en cours, tout en identifiant des axes pour des actions futures.

Nombreux sont les Congolais qui ne cessent de se demander où est-ce qu’on en est avec le projet du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo ? Ce questionnement est arrivé aux oreilles du Premier ministre Matata Ponyo qui a mobilisé l’essentiel de son Gouvernement afin de s’imprégner des réalités de ce parc qui a pour vocation de nourrir toute la population congolaise et de créer des activités génératrices de revenus pour la population environnante. Sur place, ils ont noté que le parc va permettre l’autosuffisance alimentaire et en plus du manioc, il s’apprête à offrir aux Congolais une diversité des produits.

Outre le parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, disons que le Premier ministre a, comme dans ses habitudes, présidé la trente-neuvième réunion de l’exercice 2016 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays. Et ce, en présence du ministre d’Etat, ministre du Budget ; du ministre de l’Economie nationale ; du ministre des Finances, ainsi que le Gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) et le Directeur de cabinet du Premier ministre, rapporteur.

Pour l’ouverture et l’intégration des économies

Faisant la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 16 septembre, le communiqué de la Troïka stratégique publié à cet effet renseigne qu’au niveau international, il s’est tenu une conférence à Toronto, dénommée Toronto Gloval Forum. Dans l’objectif de relancer la croissance mondiale et d’assurer le bien-être collectif, le FMI qui y était représenté par sa Directrice générale, a relevé la nécessité d’encourager l’ouverture et l’intégration des économies. En effet, selon le FMI, les résultats enregistrés ces soixante-dix dernières années ont démontré à suffisance l’influence positive de la mondialisation, à travers l’ouverture et la coopération internationale, sur l’ensemble des économies.

Sur le marché des métaux, la hausse des prix du cuivre entamée la semaine écoulée s’est poursuivie, dans une proportion légèrement renforcée. Au 15 septembre 2016, la tonne métrique du métal rouge s’est vendue à 4.694,00 USD contre 4.640,00 USD, soit une hausse de 1,16%. En revanche, il est noté la poursuite de la baisse du prix de l’once d’or, qui est passé 1.339,84 USD à 1.320,43, perdant ainsi 1,45% de sa valeur. Quant au cobalt, son cours à la tonne métrique est demeuré à 28.035,32 USD.

Le marché des produits pétroliers a enregistré des baisses importantes, aussi bien à Londres qu’à New York, après les importantes hausses observées la semaine du 05 septembre. En effet, les baisses étaient de 7,04% à Londres et de 5,45% à New York, où les barils se sont respectivement vendus à 45,93 USD et 43,23 USD contre 49,41 USD et 45,72 USD au 08 septembre 2016.

Pour ce qui est des céréales, hormis le maïs dont le prix qui a connu une baisse, les deux autres produits ont enregistré des hausses. Au 15 septembre, la situation sur ce marché se présentait comme suit : 9,79 USD/tonne (+5,21%) pour le riz ;  399,50 USD/tonne (+5,97%) pour le blé, et 121,32 USD/tonne (-2,51%) pour le maïs.

Le Franc congolais continue à se déprécier

Au plan national, le même document indique que la semaine du 12 a connu les évolutions ci-après concernant les principaux indicateurs macroéconomiques suivis. Le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,193% (+0,013 point). En cumul, l’inflation a atteint 2,844%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent  à 4,020% pour un objectif de 4,2%. Le taux de change du franc congolais par rapport au dollar des Etats-Unis, au 15 septembre 2016,  s’est déprécié de 0,5% sur le marché interbancaire et de 2,1% au parallèle. Le taux de change était de 1.032,94 CDF/USD et 1.107,50 CDF/USD  contre 1.027,85 CDF/USD et 1.084,23 CDF/USD en date du 08 septembre. Les réserves internationales, au 13 septembre 2016, sont à 1.002,91 millions USD, couvrant 4,43 semaines d’importations des biens et services.  Le taux directeur de la Banque centrale du Congo, au 09 septembre, est resté à 2%, induisant une marge négative de 1,183 point.

Les finances publiques, au 13 septembre 2016 renseigne un déficit mensuel de 139,653 milliards CDF, provenant des recettes de 36,540 milliards CDF et des dépenses de 176,193 milliards CDF. Le niveau de ce déficit est essentiellement expliqué par l’exécution de la paie des agents de l’Etat, des autres dépenses courantes et des dépenses exceptionnelles. Concernant la situation de la paie, disons que celle du mois de septembre 2016 a été lancée le jeudi 15 sur l’ensemble du territoire national, et se poursuit normalement.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse