Papa Wemba, 2 ans déjà dans l’au-delà !

par -
0 302
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est le 24 avril 2016 que le Vieux Mzee Papa Wemba s’est éteint sur scène à Abidjan en Côte d’Ivoire. Depuis, son orchestre aussi n’a pas fait grand signe de vie comme, d’ailleurs, la plupart des orchestres congolais dont les leaders sont partis dans l’au-delà.

Du côté de la famille biologique, une fondation « Papa Wemba Partage » a été créée pour se concentrer sur trois piliers : jeunesse, santé et culture. Le lancement de ladite fondation se fera durant cette semaine dédiée au chef du village Molokaï. Il est prévu, a-t-on appris, un séminaire sur les premiers secours, avec le concours de l’Unesco/RDC, le 23 avril. L’objectif, a-t-on indiqué, est de renforcer la prise en compte de l’aménagement d’un dispositif des premiers secours et traitement d’urgence des accidents sur les lieux de production culturelle.

Un concert sera donné le 27 avril courant, pour rendre hommage à l’illustre disparu avec la participation de l’orchestre symphonique de Kinshasa. La fondation sera présentée, et il est prévu une exposition de célèbres tenues de scène. Dimanche 29 avril, la semaine Papa Wemba sera bouclée par la visite du village Kibonoka, à 2 heures de Kinshasa.

Dans le souci d’immortaliser l’artiste musicien Shongo Wembadio dit Papa Wemba, le couloir « Madiakoko » au Quartier Matonge à Kinshasa, abritera le festival dénommé « Lavitsef PW », du 20 au 24 avril 2018. Toujours dans ce même quartier, le 4 mai prochain, le groupe à Lambio Lambio projette une activité en hommage à son maitre.

Mais jusque-là, aucun hommage officiel n’est prévu à Kinshasa. C’est dans ce cadre qu’Orphée Shongo (fille du défunt), a refusé de serrer la main de l’ancien ministre de la culture à Abidjan, protestant contre le silence radio du gouvernement congolais sur l’an 1 du décès de son père géniteur, Papa Wemba. Mais à Abidjan, une cérémonie officielle est prévue à la Place Papa Wemba Anoumabo. Il nous revient que l’Ambassadeur congolais est compté parmi les invités d’honneur.

Bye bye Viva La Musica !

Après le décès de Bakala Dia Kuba (photos ci-contre), son orchestre n’a pas pris de l’envol ; il fait du sur place. C’est la veuve Amazone qui a pris le bâton de commandement. La question se pose de savoir si elle a été préparée à diriger cet orchestre ou les musiciens. Non, Bendo Son, lui aussi se voyant leader et fils chéri du Maitre d’école, se considère un ayant droit et veut s’imposer sur les autres. Les observateurs redoutent une crise de leadership. Discrète mais tenace, Amazone n’aura pas les nerfs solides pour supporter les caprices de musiciens congolais. Les leaders africains reçoivent la vision sans héritage derrière. A l’instar de Victoria Eleison (King Kester Emeneya), Gaël Music de feu Alain Moloto, Multi Système (Madilu), Ok Jazz (Franco Luambo), Empire Bakuba (Pépé Kalé), Viva La Musica manque à ce jour de leader susceptible de conduire la barque et faire l’unanimité devant ses compères.

Selon une source proche d’un musicien à Matongé, Viva La Musica n’est plus actif même dans les répétitions hebdomadaires. Les musiciens souffrent même des frais de transport après les séances de répétitions. Les productions d’envergures sont devenues rarissimes. Tous les talents sont éparpillés, faute d’un encadrement. Et la réalité est que Viva La Musica a été enterré voici deux ans, dans la tombe d’à côté.

Onassis Mutombo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse