Ouverture de la session ordinaire de mars au Sénat : Léon Kengo sollicite du Gouvernement l’octroi des moyens pour la CENI

par -
0 785
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans son discours d’ouverture de la session ordinaire de mars 2015, le Président du Sénat, Léon Kengo Wa Dondo a sollicité du gouvernement de trouver des moyens pour permettre à la CENI de respecter les échéances électorales. En dehors de ce plaidoyer à l’endroit du gouvernement congolais, l’orateur l’a adressé aussi aux différents partenaires de la RD Congo à trouver les moyens nécessaires poux permettre à la CENI de respecter les échéances électorales fixées dans son calendrier rendu public le 12 février 2015.Retour ligne automatique
Toujours dans son speech, Léon Kengo Wa Dondo a reconnu que des mesures prises par l’Exécutif témoignent de la volonté des institutions d’aller vers les élections. Pour l’orateur, cette session s’est ouverte au lendemain de la publication de la loi du 12 février 2015 modifiant et complétant la loi électorale, la loi de programmation déterminant les modalités d’installation de nouvelles provinces, le calendrier électoral global, la liste des entités territoriales décentralisées et déconcentrées, la liste des partis et regroupements politiques enregistrés.Retour ligne automatique
Par ailleurs, dans le cadre de l’installation de nouvelles provinces, le Sénat demande d’accorder une attention particulière aux infrastructures scolaires, sanitaires, routières et administratives, un processus, qui selon le président Léon Kengo Wa Dondo, pourra se dérouler concomitamment dans l’ordre et la paix.Retour ligne automatique
Le Sénat pour une croissance économique inclusive Retour ligne automatique
Le Président du Sénat, Léon Kengo Wa Dondo s’est félicité des réformes économiques et les résultats positifs des efforts du gouvernement. L’orateur s’est prononcé pour une croissance inclusive, en mettant un accent sur l’agriculture. Dans ce registre, Léon Kengo Wa Dondo a loué l’initiative du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo (Bandundu), en souhaitant de multiplier de telles initiatives dans toutes les provinces pour exploiter les 80 millions d’hectares de terres arables de notre pays arrosées par de nombreux cours d’eaux. Toutefois dans son speech, Léon Kengo Wa Dondo a constaté que si la situation sécuritaire du pays s’améliore, la pauvreté reste présente.Retour ligne automatique
La petite histoire dans les deux chambres…Retour ligne automatique
Notons pour la petite histoire que ladite session a été précédée d’une session extraordinaire de décembre dernier dominée par la question électorale. Les travaux de cette session extraordinaire ont pris fin avec l’adoption du projet de loi portant modification et complétant la loi électorale du 9 mars 2006 telle que modifiée par la loi du 25 juin 2011, dont l’article 8, dans son alinéa 3 a nécessité la mise en place d’une commission mixte paritaire, les deux chambres du Parlement l’ayant voté en des termes divergents. Retour ligne automatique
C’est au terme de 24 heures d’échange entre sénateurs et députés que le Parlement a adopté le nouveau texte qui supprime la conditionnalité des élections au recensement et à l’identification de la population congolaise. L’histoire retiendra que le Président du Sénat avait salué en son temps la grandeur d’âme dont ont fait montre les sénateurs. Au cours de cette session précédente, le Sénat a voté plusieurs textes de loi importants dont le projet de loi portant organisation et fonctionnement de la profession de notaire, la loi sur l’ordre des experts comptables, le projet de loi portant limitation des provinces et la ville de Kinshasa, loi organique déterminant les modalités d’installation des provinces, le projet de loi sur le crédit-bail.

(Saint Hervé M’Buy)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse