Ouvertes hier à l’E.P. Lisala

par -
0 541
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les 2èmes  Rencontres citoyennes de Kinshasa placées sous le signe des élections

Ce grand événement citoyen tant attendu a enfin ouvert ses portes hier. L’objectif étant la sensibilisation des Kinois pour leur implication et leur appropriation du processus électoral à la base. C’est aussi un espace leur offert, de construction et de proposition des alternatives populaires pour améliorer leur accès aux services sociaux de base. Les assises qui se tiennent à l’E.P. Lisala dans la commune de Kasa-Vubu et se clôturent demain vendredi.

La deuxième édition des Rencontres citoyennes de Kinshasa a ouvert ses portes hier mercredi 15 juillet 2015 dans l’enceinte de l’Ecole primaire Lisala, non loin du marché Gambela dans la commune de Kasa-Vubu. Des organisations et mouvements de base, les Ongs, syndicats et autres grands mouvements de la société civile et des partenaires tant nationaux qu’internationaux impliqués dans la promotion de la citoyenneté, ont favorablement répondu à ce grand rendez-vous, initié par le Réseau pour la Promotion de la démocratie et des droits économiques et sociaux (PRODDES).

Dans son mot de circonstance, le secrétaire permanent de ce réseau de la société civile, M. Masudi Wakingolo a rappelé l’assistance que ces Rencontres citoyennes tirent leur origine du 6ème Forum social africain tenu à Kinshasa en janvier 2015. Le thème central de cette deuxième édition, a-t-il souligné, est donc : « Elections en Rdc : le citoyen conscient et engagé s’assume pour son destin ».

Poursuivant son intervention, M. Masudi a présenté au public les quatre axes prioritaires de ces deuxièmes Rencontres citoyennes de Kinshasa. Lesquels sont : Elections, décentralisation, gouvernance et participation citoyenne ; accès aux services sociaux de base, protection sociale des consommateurs ; alternative communautaire ou populaire de lutte contre la pauvreté, agriculture périurbaine et protection de l’environnement ; et enfin, dynamiques internationales d’évaluation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et/ou processus d’élaboration des objectifs de développement durable (ODD) post 2015 et coopération et financement de développement.

Deux principaux objectifs      

Avant de remercier les différents partenaires qui ont soutenu la tenue de cette activité, Il a aussi présenté les deux principaux objectifs de cette deuxième édition. Premièrement, contribuer à la mobilisation significative des Kinoises et Kinois en vue de leur sensibilisation, leur implication, leur appropriation du processus électoral à la base, pour assumer leur destin commun, et ainsi, embrayer un changement réel des structures et des transformations sociales en partant du choix responsable qu’ils auront fait de leur vote.

En second lieu, offrir aux Kinoises et Kinois un espace de construction et de proposition des alternatives populaires et/ou communautaires pour améliorer leur accès aux services sociaux de base dans le respect des droits fondamentaux et de la dignité leur reconnus par la Constitution et les différents traités internationaux y relatifs et dont la Rdc est partie prenante, notamment, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (DESC).

Une occasion de réfléchir sur l’avenir du monde

Le bourgmestre adjoint de la commune de Kasa-Vubu dans son mot de bienvenu, a souligné que son administration accorde une grande importance aux recommandations qui sortiront de ces assises. Lesquelles, espère-t-il, vont contribuer au développement de la commune.

Dans son mot d’orientation, le directeur général du Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), M. Danny Singoma a rappelé et simplifié les but des ces Rencontres citoyennes de Kinshasa en lingala pour une meilleure compréhension du public. « Les Rencontres citoyennes de Kinshasa est une grande occasion de réfléchir sur l’avenir du monde entier, du continent africain, de notre pays la Rdc, de la ville-province de Kinshasa et de nos communes et quartiers », a-t-il dit.

Il a par cette occasion, présenté au public les grandes figures et pionniers du mouvement de la société civile en Rdc qui ont milité pour l’organisation des ces rencontres. La parole était ensuite donnée à la Délégation Wallonie-Bruxelles par sa représente en Rdc, Mme Catherine Brahy. Celle-ci a estimé que ces rencontres citoyennes est un moment fort. Elle a ainsi encouragé toutes les femmes à élire et à se faire élire.

Après la cérémonie d’ouverture, le go était déjà donné pour des panels. Les deuxièmes rencontres citoyennes de Kinshasa continuent avec des ateliers d’échanges, de capitalisation et de démonstration autour des axes de réflexion. Egalement, des débats publics, échanges, découvertes, ateliers de réflexion et de formulation des alternatives, ateliers méthodologiques, ateliers pratiques, concerts, ballets, sketchs et plusieurs manifestations populaires, et expositions diverses.

Les deuxièmes rencontres citoyennes de Kinshasa se clôturent demain vendredi 17 juillet 2015 avec des recommandations et résolutions.

 

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse