Organisée le samedi dernier

par -
0 678
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La journée culturelle et musicale « Shi » a vécu

La Grande Communauté Shi de Kinshasa regroupée au sein de l’association « Cinyabuguma » a organisé la journée culturelle Shi. C’était le samedi 30 janvier 2015 en la salle polyvalente   du Centre culturel Boboto dans la commune de la Gombe.

C’est sous le gong de 10 h 50’ que l’ouverture des assises a été donnée  par l’hymne national « Debout congolais ». Le modérateur a ensuite invité les participants à garder une pensée pieuse aux morts et aux disparus de l’Est, à exprimer les vœux et à renouveler les sentiments de solidarité en ce début de l’année 2016. Le programme se résumait en l’exposition de la vie au Bushi, exposés, conférence et débat animés par les professeurs Shi sur la culture et l’apport  du Bushi au développement, divertissement (musique, sketch et danse Shi) et alimentation traditionnelle Shi. Le modérateur a tenu à remercier les siens qui ont contribué à la réussite de cet événement en équivalence   en vaches.

Dans son mot de circonstance, M. Bernard Balibuno Katete, président du comité exécutif a.i par des mots édifiants, interpellateurs et encourageants a dénombré une brochette d’individualités issues de la communauté Bashi qui se sont distinguées dans le monde chacun dans son domaine. « Les Bashi constituent un peuple noble dans le Nord-Kivu, qui se distingue par son assiduité, sa loyauté et sa compétence, des valeurs qui lui ont permis d’occuper de grands postes de responsabilité dans notre pays. Cas du Dr. Lurhuma en médecine , et Dr. Mukwege réparateur de femmes partout dans le monde, le noir le plus gradé dans le système des Nations-Unis, deux bashi se distinguent aussi à la Nasa …nous proposons les bourses d’études pour les jeunes étudiants et pourquoi pas un Prix de la communauté Shi pour les méritants… le but poursuivi par cette activité est de sauver justement les valeurs qui ont fait honneur aux bashi», a-t-il indiqué.

Inflation individualiste, mais déficit du vouloir être collectif

Tout en reconnaissant l’inflation individualiste, le président du conseil des sages de l’association « Cinyabuguma, Honorable Joseph Ruhanamirindi     a reconnu que cela souffre d’n déficit du vouloir être collectif et le manque d’une bonne politique promotionnelle d’individualités. Il a ainsi mobilisé les siens à éviter d’afficher des comportements qui freinent l’action collective, notamment la haine ou les commérages. Savoir en tout temps cultiver l’altruisme, mise en commun des excellences   pour l’intérêt commun. La journée culturelle constitue ainsi un creuset de notre identité.

Bref aperçu sur le mushi, détente et exposés

Plus de 3.280.000 habitants   vivant sur une superficie de 2. O74 km carré, peuple essentiellement agropastorale éparpillé dans toutes les chefferies et collectivités. 274 au Km carré parfois 300 ou 4OO km carré dans certaines contrées ; forte densité, soit un de plus fortes du pays.

Côté exposés, d’abord le professeur Dominique Mweze devrait plancher sur  le thème: « Omushamuka yen di » ? – Système des valeurs des Bashi au Sud-Kivu : Préalable pour un développement. Ensuite, le professeur Désiré Mwendanga a planché sur : « Le mashi comme vecteur de l’unité ». Enfin, «  les Technologies alimentaires chez les Bashi » par le professeur Cirume Mendo.

Une bonne détente était au rendez-vous avec la prestation de Bafa Mastaki, qui est un artiste musicien congolais de style atypique et de recherche d’obédience mondiale exploitant la musique   du terroir, surtout de l’Est de la République Démocratique du Congo en vue de conquérir le marché International. Il s’engage à tout temps à donner à la rumba congolaise une dimension un peu plus élaborée. Lauréat mondial des chansons pour la paix à Rome en 2O02, il détient un trophée de la Francophonie obtenu en 2010,   répertorié comme musicien mondialement reconnu parmi les musiciens du monde dans le bouquet de World Music Expo (grande expression mondiale de la musique).

Pour l’instant, Bafa Mastaki se trouve au studio pour son nouvel album « Amani », qui contient dix titres et dont la sortie est fixée, sauf imprévu, au mois de novembre prochain. Il est initiateur   du label «  Musiques Croisées ».

La musique folklorique, danses rythmiques Shi, jeux traditionnels Shi, animation musicale traditionnelle,  ont égayé les participants .

Pour rappel,   cette journée culturelle a connu aussi la présence   d’autres communautés du Grand Kivu dont les représentants ont été présentés. Le rendez-vous est pris pour le vendredi 4 mars 2015 à la grande salle du ministère des affaires étrangères a déclaré le modérateur de la cérémonie.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse