Organisation des obsèques du lider maximo: Le Gouvernement réaffirme son engagement

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Gouvernement de la République, depuis le décès du sphinx de Limete, Etienne Tshisekedi wa Mulumba  le 01 février 2017 à Bruxelles, maintient toujours sa main tendue, non seulement à l’endroit de sa famille politique, mais aussi biologique, pour que les obsèques de cette icône de la scène politique congolaise, puissent s’organiser dans la dignité due à son rang. Tout le monde se rappellera du message du Président de la République Joseph Kabila Kabange, dans lequel il avait instruit le Gouvernement de prendre des dispositions nécessaires en vue de l’organisation des obsèques dignes du rang du leader charismatique. Voilà pourquoi, une importante réunion avait réunie autour d’une même table le gouvernement de la République et la famille politique et biologique d’Etienne Tshisekedi, sous la présidence du Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary. De cette harmonisation, des dispositions particulières ont été prises, affirmation de Lambert Mende, ministre de la Communication et Médias qui intervenait hier au journal de 20 heures de la Rtnc.

Pour le ministre Mende, le Gouvernement avait décidé de la prise en charge par le Trésor public de toutes les dépenses relatives aux obsèques ; une commission spéciale chargée de l‘organisation  des funérailles a été mise en place. Elle est présidée par le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadari, assisté du Gouverneur de la ville province de Kinshasa et des services compétents ; Un avion spécial est prévu pour amener la dépouille et les membres de la famille se trouvant en Belgique ; Le Palais du peuple a été retenu comme le lieu de l’exposition de la dépouille pour le recueillement, ainsi que pour les hommages officiels et populaires ; le Gouvernement a mis à la disposition des titres de voyage qui ont  été sollicités pour l’ensemble des membres  de la famille et pour les cadres de l’UDPS délégués en Belgique, afin de venir avec le corps. Enfin, le Gouverneur de la ville province de Kinshasa et la famille conviendront du cimetière où reposera le corps de l’illustre disparu ainsi que les travaux d’aménagement particuliers du site au sein dudit cimetière.

Quelle est la situation aujourd’hui ?

Pour quiconque suit de près l’actualité politique au pays, il constatera que les assurances du Gouvernement à travers Lambert Mende interviennent quelques heures après la conférence de presse de la famille biologique du défunt, où les représentants se sont exprimés sur l’organisation des funérailles d’Etienne Tshisekedi, décédé depuis le 1er février 2017. Et au cours de ce face à la presse, ils ont annoncé qu’aucun accord n’avait été trouvé sur la date ou les modalités de rapatriement du corps.  « Nous voulons aider le gouvernement en place à pouvoir calmer les esprits », a expliqué Felix Tshisekedi, avant d’ajouter que si maintenant il y a d’autres possibilités de pouvoir nous garantir que le retour de la dépouille de notre leader ne se fera pas dans un bain de sang, alors nous sommes prêts à envisager cette possibilité. Mais le plus important ici, c’est la réponse que nous attendons quant au lieu de sépulture.

A ce jour, explique Lambert Mende, le comité des obsèques qui est opérationnel, a pu d’ors et déjà facilité le déplacement en Belgique des membres de la famille de l’ancien Premier ministre et contribué aux veillées funéraires organisées par son parti à Kinshasa. En plus, la mise à disposition de l’aéronef devant ramener son corps au pays n’attend que le feu vert de la famille, dit-il.

S’agissant du site d’inhumation, il a informé que le Gouverneur de la ville province de Kinshasa a débuté à toute fin utile, les travaux d’aménagement d’au moins deux sites qu’il soumettra au choix de la famille, dès le retour de celle-ci pour Bruxelles. Les forces de maintien de l’ordre et de sécurité ont été dument instruites pour assurer l’encadrement adéquat lors des hommages officiels et populaires au défunt Premier ministre Etienne Tshisekedi, qui doivent se dérouler dans une sérénité et une dignité conforment au respect qui lui est dit.

Il a insisté sur le fait que la réussite de cette mission requiert naturellement une collaboration loyale tant des membres de sa famille biologique et politique, que du public en général avec les préposés affectés à cette tâche.  Par ailleurs, le Gouvernement réitère son engagement à faire en sorte que M. Etienne Tshisekedi ait droit à des obsèques dignes de son rang et des services immenses qu’il a rendus à la Nation lors de son vivant. Il prend dès lors la résolution de maintenir son intervention dans le strict cadre des derniers hommages à cette grande figure de la scène politique nationale et s’interdit par conséquent de s’engager dans la politique politicienne qui semble dérisoire et totalement inappropriée  tant que dureront les obsèques.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse