Organisation des élections: L’UE interpelle Samy Badibanga

par -
0 575
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après le Département d’Etat qui a prévenu hier que les prochaines semaines seront essentielles pour déterminer si la République démocratique du Congo poursuit une voie de principes démocratiques et de compromis ou risque de retourner à la violence et à l’instabilité, le moment est venu pour l’Union Européenne, une composante non des moindres de la communauté internationale, qui estime que la nomination d’un nouveau Premier ministre, l’honorable Samy Badibanga, et la mise en place d’un nouveau gouvernement en RDC, viennent à un moment critique à quelques semaines de l’échéance constitutionnelle du 19 décembre.

Et de renchérir que sa responsabilité première consistera à réunir les conditions pour la tenue d’élections apaisées, crédibles et transparentes, conformément aux principes énoncés dans la Constitution et en accord avec la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies. À cet égard, l’Union européenne soutient pleinement l’action en cours de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) qui contribue à forger un consensus indispensable et large sur base de l’accord du 18 octobre. Il est essentiel que le gouvernement et l’opposition coopèrent constructivement.

Mais ce discours de l’Union Européenne ne doit pas être en contradiction de l’accord politique signé le 18 octobre dernier, et selon lequel, tenant compte des délais impératifs pour la constitution du nouveau fichier électoral, la préparation des différents scrutins combinés et la tenue effective de ceux-ci, les parties s’accordent sur les éléments du calendrier global ci-après :  Constitution du nouveau fichier électoral au 31 juillet 2017 ; Convocation des scrutins à partir de la promulgation de la loi sur la répartition des sièges au 30 octobre 2017 et dès la convocation des scrutins, la CENI est chargée de préparer et d’organiser les élections du Président de la République, des députés nationaux et provinciaux dans un délai de 6 mois. Toutefois, en collaboration avec le comité de suivi, la CENI devra procéder à l’évaluation de son calendrier, pour s’assurer de sa mise en œuvre et en tirer toutes les conséquences pour son parachèvement.

De même, les élections locales, municipales et urbaines sont organisées concomitamment avec les trois premières si les moyens techniques et financiers le permettent. Si cela n’est pas possible, elles sont organisées au plus tard six (6) mois après les trois (3) premières. Ce délai peut être prorogé une fois. Et c’est dans ce contexte que les choses doivent se faire, et non par rapport à certaines actions de l’opposition politique qui fait semblant de cet accord politique, et privilégie la théorie du chaos. Et le communiqué de l’Ue de conclure que pour ce faire, un climat politique apaisé est essentiel, sans entraves aux libertés d’expression et d’association, tout en émettant le vœu de voir les récentes restrictions contre des médias être levées immédiatement.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse