Organisation des cours pendant les vacances, Philippe Kingoyo : «Je ne fais pas payer mes cours supplémentaires »

par -
0 257
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nous nous sommes rendus le mercredi dernier à « Notre Dame de Fatima », une école conventionnée catholique, qui organise des cours supplémentaires pendant les vacances de Pâques. Cette dernière met en avant les cours de dissertation, de français et de philosophie. Ceux-ci, sont organisés  afin de préparer les finalistes des humanités aux épreuves orales et écrites.

Philippe Kingoyo Nteke , Professeur de philosophie, d’esthétique et de français dans cet établissement scolaire a, au cours de l’interview accordée au journal l’Avenir, hier mercredi 12 avril, démontré l’importance de ces matières pendant cette période.

L’Avenir : Quel est le but des cours supplémentaires pendant les vacances ?

Cela dépend de l’intention  d’un professeur à un autre. Certains organisent  des cours pour des raisons financières, d’autres le font pour aller un peu plus vite. Nous, par exemple, avons toujours le souci de pouvoir dispenser toutes les matières prévues par l’autorité compétente. Cela permet   à ceux qui sont en sixième année des humanités de pouvoir suffisamment se préparer pour les examens d’Etat.

Le calendrier scolaire a prévu un horaire précis afin de terminer le programme. Pourquoi allez-vous au-delà ?

Plusieurs raisons entrent en cause. Les intempéries parfois ne nous permettent pas de vider le programme aux heures prévues. Et cette année, avec toutes les tensions politiques qu’il y a eu, nous ne pouvons que sortir du programme scolaire. Je dirai également que nous le faisons parce-que plusieurs élèves, finalistes ou en secondaire, n’ont pas la culture de réviser les notes à la maison. Alors, c’est la meilleure manière de les occuper.

Les élèves sont-ils nombreux à participer à ces cours ?

Pour moi, ce qui importe le plus, c’est la qualité d’élèves et non le nombre. Les plus consciencieux viennent, mais ceux qui sont négligents, ne font pas cette démarche.

Ils se disent que nous les embêtons mais ceux qui se soucient de leur avenir, se présentent sans discuter. Car ils comprennent que c’est pour leur bien.

Faites-vous payer ces enseignements ?

Moi, personnellement, je ne fais pas payer mes cours. J’enseigne pour les emmener à s’appliquer. Mais parfois mes élèves pensent à me payer le transport volontairement. Ils savent que je quitte la commune de Bumbu tous les jours pour Fatima dans la commune de la Gombe afin de bien les encadrer.

Etes-vous de cette catégorie  d’enseignants qui sont absents et profitent des vacances pour se rattraper ?

Je ne suis pas de ceux-là. Le programme des vacances est obligatoire pour tous ceux qui sont en terminal. Il est  établi par le Directeur des Etudes et  connu par  les autorités.

Les vacances sont prévues pour deux semaines. Est-ce depuis le premier jour des vacances que les matières sont dispensées?

Oui, mais c’est par intervalle qu’ils viennent. Nous dispensons au maximum deux cours par jour. Puisque c’est la dernière semaine des vacances, nous les laisserons souffler pour le reste des jours.

Un dernier mot ?

Rien, sinon demander à tous les finalistes de prendre leurs études au sérieux car ils sont la relève du pays demain. Ils doivent savoir qu’à l’étape où ils sont, le match se joue aujourd’hui. Merci !

 

(Propos recueillis par Lofoli Gloria/ Stagiaire Ifasic)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse