Orchestre Bana O.K: Une firme angolaise au chevet de Lutumba Simaro dans « Est-ce qu’il est temps ? »

par -
0 523
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Le nouvel album en cours de validité…

« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles », dit-un adage. Le guitariste  Simon  Lutumba  Ndomanueno,  alias  « Simaro Masiya le poète », l’une des icônes vivantes de la musique congolaise,  qui suit régulièrement des soins de santé en France, grâce aux efforts du Gouvernement, va se manifester dans les tout prochains jours à travers un nouvel album  intitulé : « Est-ce qu’il est temps ?».

Produit en partenariat  avec une firme angolaise par  un fanatique  de nationalité angolaise, nommé  Criss  Nguza,  le travail est achevé à 100 %. L’opus vient d’être expédié  en Angola  pour contrôle de validité avant sa sortie officielle. En termes plus clairs,  le producteur Criss Nguza  devra  auditionner et y apporter des ajouts nécessaires sinon faire totalement confiance à l’artiste.

Pour rappel, les précédents réalisations  dont « Encore et Toujours »  qui a connu il faudrait le dire presqu’un défaut de promotion  et « Ma prière » négligé par un producteur inconscient qui continue à garder la ‘marchandise’ dans ses tiroirs   pour des raisons propres jusque-là non élucidées,  a déclaré M. Willy Tafar .

Voici que le producteur Criss Nguza est décidé d’être au chevet de l’octogénaire se sentant en  parfaite forme malgré le poids de l’âge  (78 ans) dans un accompagnement complet de son groupe « Bana  O.K »,  en featuring  avec les   chanteurs  Danos Canta  Nyboma et  Malage Lugendo  surnommés « Requins de Paris », deux piliers du groupe « Makutano »,  évoluant en France .  Il contient au total neuf chansons générique parmi lesquels « Criss Nguza », « Je demeure », « David Ntoto » ou encore « Maria ».

Né au Congo Belge, le 14 mars 1939, l’artiste musicien Lutumba Simaro auteur compositeur de renom ayant produit plusieurs tubes anthologiques  tels que : « Maya », « Ebale ya Zaïre », « Eau Bénite », « Verre cassé », « Faute ya Commerçant », il a été soutenu par plusieurs labels dont entre autres :  Sonodisc, Syllart Productions et  Diego Music, etc…

En 1958, il débute sa carrière professionnelle en tant que guitariste  rythmique  dans l’orchestre  « Micro Jazz ». Un an plus tard,  il rejoint Congo jazz de Gérard Madiata avec qui, il enregistre le tube  « Simarocca ».  Lutumba  Simaro  avait  été le bras droit et  fidèle des fidèles du Grand maître Luambo Makiadi, décédé le 12 octobre 1989 à Namur, en Belgique.  En 1994, il avait fondé l’orchestre « Bana Ok » en compagnie des chanteurs Josky Kiambukuta  et Ndombe Opetum ,  leur premier disque  titré « Bakitani » était une sorte de reconnaissance de  l’héritage de Franco Luambo  Makiadi  et le TP OK Jazz.

Pour l’instant , son état de santé s’améliore de mieux en mieux ,  Il repart deux fois par mois pour contrôle médical  en France, rassure son manager Willy Tafar, qui a tenu à remercier de vive voix le producteur acoustique arrangeur  Afo  Monga  « Bleu face » un des autochtones de la commune de  Lingwala,  résidant en France,  pour son réconfort moral  envers Lutumba  Simaro  son « Vieux du quartier , un véritable mwana ya rue Isangi ».

Actuellement, le groupe Bana  O.K se produit tout le jeudi à Yolo chez Kamina, et tous les dimanches chez « Planète J » entrée Kimbuta, quartier 1, commune de N’Djili.

(Franck AMBANGITO)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse