Opinion Basket-ball

par -
0 561
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pourquoi l’Ymca s’acharne-t-elle à mettre les bâtons dans les roues de la Liprobakin ?

-New Generation poursuit sa marche ascensionnelle à la Liprobakin

-Hier, Ista a surpris Molokaï 68-50

Le championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa ‘’Liprobakin’’ se poursuit tant bien que mal en dépit du fait que les responsables du stadium Ymca ne cessent de lui mettre de temps à temps des bâtons dans les roues.

Comment douter de cette affirmation lorsque ces responsables de l’Ymca animés par le goût du lucre, n’hésitent pas et privilégient des veillées mortuaires au détriment du championnat officiel de basket-ball ? Cet état de choses, on s’en doute bien, cause un désagrément terrible à la Liprobakin contrainte malgré elle, de se rabattre au terrain de l ’Alliance Franco-Congolaise de Lemba pour organiser ses rencontres.

Haut lieu pour la pratique des activités physiques et sportives, le stadium Ymca bien que non couvert, demeure à ce jour le temple du basket-ball kinois. Et c’est un lieu mythique qui a vu évoluer les braves Léopards dames de basket-ball qui avaient dominé sans partage le basket-ball africain dans les années 1980. Eu égard à tous ces faits, l’Ymca devrait servir en priorité les sportifs. Ce qui n’est pas le cas malheureusement. C’est une réalité indéniable.

Il est vrai que les activités sportives ne génèrent pas assez de sous, contrairement aux veillées mortuaires. Est-ce pour autant qu’on doit perturber tout le temps le déroulement d’un championnat officiel ? A chacun d’émettre son avis.

*New Generation poursuit sa marche ascendante

Depuis le démarrage du championnat de la Liprobakin, les férus du basket-ball kinois admirent les prouesses que ne cessent de réaliser la formidable équipe de New Generation. Ce club broie tout sur son passage. La dernière victime Ceforbak n’a pas fait le poids face à New Generation, le dimanche 17 mai car battue 27-61 au terrain de l’Alliance Franco-Congolaise de Lemba.

Pour ceux qui l’ignorent, New Generation avait déjà créé la sensation l’année dernière en jouant le play-off de la Liprobakin. Comme pour confirmer sa bonne santé, New Generation avait atteint l’étape de ½ finale de la Coupe du Congo jouée à Kinshasa. C’est une équipe qui monte très fort dans la hiérarchie du basket-ball kinois.

Chez les dames, le match INSS-Hatari 73-56 joué le samedi 16 mai avait tenu toutes ses promesses car âprement disputé du début à la fin. Hatari avait dominé les deux premiers quarts temps 19-15 et 16-10 pour s’imposer à la mi-temps 35-25. C’est à la reprise que les joueuses d’INSS Kabobo, Monique Tshibola, Mukoso Lamama et autres ont renversé la vapeur en s’imposant 21-10 à la fin du 3è quart temps et 27-11 au 4è quart temps. Au décompte final, INSS gagne paisiblement 73-56.

Résultats enregistrés hier mardi 19 /05/2015

Police-Ceforbak (M) : 54-107

Mukasa-J & A (M) : 50-68

A suivre ce mercredi 20/05/2015

Mukasa-J & A (M) :

*Cyclisme

Après leur brillante participation au Tour du Togo

Les cyclistes rd congolais regagnent le stage en RSA

Légende : Mayele Djani, le junior rd congolais qui a fait sensation au Tour du Togo

Comme nous l’avons prédit dans l’une de nos précédentes éditions, les cyclistes rd congolais ont frappé un grand coup à la 24è édition du Tour du Togo qui s’est achevée en beauté le dimanche 17 mai 2015 en présence de M. Sylvestre Motayo, président de la Fédération Congolaise de Cyclisme ‘’Fécocy’’.

En terminant 2ème, la RDC a glané deux trophées dont un pour avoir terminé 2è au classement général par équipe aux points et une coupe de meilleur coureur sur la combativité. Le maillot jaune a été remporté par le Burkinabé Mimoungou Omar.

Les performances de cyclistes rd congolais ont impressionné plus d’un sportif africain car ils ont dignement honoré le cyclisme de l’Afrique Centrale en général et de la RDC en particulier à la grande satisfaction de tous. Notre compatriote Dukwa Bumba Fiston est vraiment sorti du lot.

Rappelons qu’au Tour du Togo, la RDC avait aligné les cyclistes suivants :

  1. Dukwa Bumba Fiston
  2. Kitoko Nzita Popol
  3. Mbungu Ndongala Orly
  4. Evea Etun
  5. Mayele Nkoro Djani
  6. Nzuzi Manueno.

Rappel des performances des cyclistes rd congolais au Tour du Togo

A la 1ère étape courue le lundi 11 mai

Le coureur burkinabé Minougou Omar a remporté la 1ère étape avec un chrono de 3h45’15’’ entre Lomé et Atakpama longue de 143 km. Le 1er rd congolais Dukwa Bumba Fiston a occupé la 5è place sur 72 coureurs ayant pris le départ, gagnant ainsi le meilleur prix de l’intégration.

2ème étape courue le mardi 12 mai

Entre Sotouboua et Pya longue de 137 km, cette étape a été remportée par le français Amadori Julien. Le maillot jaune est resté entre les épaules du burkinabé Minougou Omar. Le rd congolais Dukwa a récidivé en occupant la 5è place. Mais ici, il a gagné le prix de la combativité.

3è étape courue mercredi 13 mai

A la 3è étape courue entre Niamtougou-Basar 103 km, Dukwa a terminé 2è derrière le ghanéen Amin Samuel avec un temps de 2h50’56’’ et une moyenne de 36,4 km/h.

4è étape, Dukwa était classé 2è. A la 5è étape, Mayele Djani a terminé 2è. Et à la 6è étape, Mbungu Orly s’est classé 3è. Un autre rd congolais était parmi les 10 premiers.

Après ce tour du Togo, les rd congolais regagnent la RSA où ils poursuivent leur stage de formation dans un centre spécialisé de l’Union Cycliste Internationale ‘’UCI’’. Avec la somme des connaissances acquises et les performances réalisées jusque là, tout laisse entrevoir qu’ils feront parler la poudre en juin à la 3è édition du Tour International de la RDC.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse