Olympisme

par -
0 627
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le C.O.C. et les fédérations sportives évaluent la participation de la RDC aux 11è Jeux Africains Brazza 2015

Une grande première a été enregistrée hier au siège du Comité Olympique Congolais ‘’C.O.C’’ sur la 7è rue Limete. En effet, l’on a procédé à l’évaluation de la participation de la RDC aux 11è Jeux Africains de Brazzaville.

L’objet de la rencontre d’hier a tourné essentiellement autour de l’échange des idées sur le plan purement technique. Sur le lieu, l’on a noté la présence des Secrétaires généraux, des Directeurs Techniques Nationaux et certains responsables des fédérations sportives qui avaient pris part à la 11è édition précitée et de nombreux journalistes.

Dans son mot de circonstance, Me Alain Badiashile, Secrétaire Général du COC a fait remarquer que depuis 4 ans, le COC s’est inscrit dans une approche élitiste. Renforcement des capacités des cadres techniques, athlètes, etc, stages par des experts internationaux, phase des compétitions sur terrain et l’on est passé aux 11è Jeux Africains de Brazza avec les résultats connus de tous : 16 médailles (2 or, 4 argent et 10 bronze).

Et le S.G. Alain Badiashile a invité les interlocuteurs du COC à dire librement ce qu’a été cette participation. Quels sont les aspects positifs ainsi que les paramètres pouvant aider le COC à améliorer ce qu’a été la participation de la RDC à Brazza ?

Laissant la parole au SGA Mazombo, ce dernier a noté qu’à sa mémoire jamais le COC n’avait organisé une évaluation après les jeux. Profitant de l’occasion, le SGA a rappelé les dispositifs pris par le COC, le programme arrêté, les aspects médicaux et chaque discipline donnera son avis pour fournir un certain nombre d’éléments pour améliorer et comment prévoir les Jeux Africains 2019 et les Jeux Olympiques 2020.

Pour ce qui est de dispositifs, après Maputo 2011, rien n’a été fait comme évaluation. Néanmoins, le COC a pu préparer la participation de la RDC aux Jeux Africains de la jeunesse et donner la possibilité à chaque fédération de remettre à niveau les entraîneurs nationaux qui ont beaucoup à apprendre. Et le SGA Mazombo de souligner que chaque DTN a bénéficié d’un stage. Raison pour laquelle pour Brazza on avait retenu 15 disciplines olympiques pour consolider le travail fait. Chaque fédération a pu jauger son niveau par rapport à la zone et à l’Afrique.

Parlant du programme de préparation avec les fédérations concernées pour les Jeux Africains de Brazza, le SGA a laissé la parole à Me Flore Badiashile qui a fait allusion à deux grandes filières : spécifiques à la discipline et science liée au sport.

Sur la saison sportive, quatre facteurs en occurrence physiques, techniques, tactiques et psychologiques s’échelonnent sur la saison. Pour l’encadreur, il faille connaître les exigences de sa discipline et le profil de l’athlète et consolider les acquits. Et Me Flore a posé la question où les encadreurs présents avez connu des difficultés. A chacun de le dire.

Le SGA Mazombo est revenu à la charge pour évoquer les aspects médicaux car un programme a été conçu par le COC pour que la participation de la RDC à Brazza soit différente des autres participations. Et ici, il a invité le Dr Ngiebe d’en dire plus.

Nous y reviendrons.

*Portrait

Amundala Kitenge Daddy meilleur entraîneur ville de Kinshasa 2014

La valeur, dit-on, n’attend pas le nombre d’années. C’est le cas de le dire pour Me Amundala Kitenge Daddy.

Fils de Kintenge et Bosongo, Me Amundala est né le 11/11/1976. Il mesure 1,92 m et pèse 77 kg. Niveau d’études, il est diplômé d’Etat.

Carrière sportive

Amundala Litenge Daddy a débuté sa carrière en judo en 1993 au sein de l’ASJ Masina auprès de Me Mutuale Yamashita. Et il débute avec la compétition en 1994. C’est en 1997 qu’il porta sa ceinture noire 1er Dan. Sept ans plus tard soit en 2004, il passe ceinture noire 2è Dan et en 2007, il passe ceinture noire 3è Dan.

En 2014, Me Amundala crée le Judo Olympique de Tshangu. La même année il reçoit le diplôme d’honneur de meilleur entraîneur de Kinshasa et un brevet de meilleur encadreur.

Titres remportés

Me Amundala est 2 fois vice-champion de Kinshasa chez les cadets et chez les juniors.

Bon souvenir : Les 11 ans qu’il a passés en tant que capitaine et meilleur technicien du Club ASJ Masina.

Mauvais souvenir : Son départ de l’ASJ Masina pour fonder le Judo Club Olympic de Tshangu en 2014.

Rêve ou ambition : Encadrer les jeunes et en faire des grands champions.

 

*Judo

Renaissance du Congo surprend Lingwala 3-2 à l’Eujk-Est

Une surprise de taille a été enregistré à la 3è journée du championnat par équipe de l’Entente Urbaine de Judo de Kinshasa Est ‘’EUJK-Est’’ disputée le mardi 29 septembre dans un stadium de l’Ymca archicomble. La surprenante équipe de Renaissance a réussi l’exploit de battre la redoutable équipe de Lingwala 3-2.

A dire vrai, une ambiance de grande fête a régné à l’YMCA mardi. L’on avait enregistré des chants et animation des fans de Renaissance. Ces derniers étaient décidés à donner de la voix et surtout conduire les judokas de leur club à la victoire face à la Coriace ASJ Lingwala. Les férus du judo kinois qui ont vécu le spectacle, sont tous rentrés très satisfaits d’avoir vécu un spectacle qu’on avait plus revu en judo.

*La Police plus forte que Molokaï 3-2

Véritable combat des gladiateurs, cette affiche a répondu aux attentes des férus du judo qui avaient fait le déplacement du stadium. Boko de La Police, chez les -66 kg a dominé difficilement par asoku make= disqualification Nginamau. Huba de Molokaï égalise à 1-1 en battant le coriace Evoloko par asoku make. Dans un duel des fauves Mbaku ‘’Dieuleveut’’ de La Police double le score pour son équipe en dominant le terrible Bikonda alias Mobutu. Kabeya chez les -90 kg domine Mwanza par asoku make et dans un combat sans enjeu, Tshikaya de Molokaï réduit le score à 3-2 en gagnant Moweni par asoku make.

*Terreur pulvérise Kodokan 4-1

Kalambayi, Mutombo et Mashamba de Terreur dans la catégorie -66 kg, -73 kg et -81 kg ont dominé respectivement Disadila, Mosale et Bokomba par asoku make. Longo de Kodokan chez les -90 kg sauve l’honneur de son équipe en battant Ngoyi par ippon et chez les + 90 kg, Yaba de Terreur bat Zalia par ippon.

*Ngiri-Ngiri tombe face à IKJ 2-3

Et pourtant, Vuete de Ngiri-Ngi et son coéquipier Etenda ont donné de l’espoir en signant de deux belles victoires. Le premier a battu Ali par ippon et le second a dominé Mopolo par wazari. La réaction d’IKJ est virulente puisque les judokas de ce club alignent trois victoires d’affilée dont une par fusen =sans advsersaire et deux par ippon Isolo face à Balosa et Mbiya face à Kembo.

A signaler aussi la brillante victoire d’Onatra face à Gaulois 5-0 avec en prime une belle victoire par ippon du terrible judoka Taba Di Nima alias Dix Kilos face à Nganpu. St Robert a gagné par forfait Kimbangu 5-0, Jeshi a perdu par forfait face à Budokwaï 0-5, St Paul a gagné Tonya Tonya par forfait 5-0.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse