Offensive explicative: She Okitundu joue et gagne à Addis-Abeba

par -
0 405
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La diplomatie congolaise ne dort pas sur ses lauriers. Face à la stratégie de diabolisation et de victimisation orchestrée par le rassemblement, She Okitundu enclenche  la diplomatie explicative. Une importante délégation congolaise conduite par le vice-premier ministre en charge des affaires étrangères a été reçue ce mercredi au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba par le nouveau président de la commission de l’U.A.

Les échanges entre le Tchadien Moussa Faki et l’équipe de She Okitundu ont tourné autour de la situation politique qui sévit à Kinshasa notamment le processus électoral et la mise en oeuvre de l’accord de la saint sylvestre.  Léonard She Okitundu a réitéré la forte  détermination du président Kabila de conduire le pays vers le  troisième cycle électoral. Il a vanté le succès de l’opération en cours de refonte du fichier électoral avec la Ceni qui a déjà réussi à enrôler  près de 20 millions d’électeurs  dans quelques provinces seulement.

Au sujet de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre, le chef de la diplomatie congolaise a précisé que les choses s’accélèrent davantage notamment avec la désignation la semaine dernière d’un premier ministre du rassemblement, lequel est appelé à former dans un bref délai un gouvernement d’ union nationale qui sera  ouvert à toutes les composantes signataires du compromis de la Cenco. Concernant la mise en place du conseil national de suivi de l’accord, la délégation congolaise a fourni des éléments importants au président de la commission de l’U.A.

Moussa Faki a pour sa part, pris acte de la désignation de Bruno Tshibala à la primature et demandé aux parties prenantes d’accélérer l’installation du CNSA. Contrairement aux rumeurs qui ont circulé au sujet de la présence de Félix Tshisekedi à Addis-Abeba, il nous revient que les services de l’union Africaine ont démenti n’avoir ni invité ni attendu, Félix Tshisekedi, président du rassemblement, aile limeté. Signalons que l’ambassadeur Nkulu Kilombo, le professeur Lumanu et Claude Nyarugabo, ambassadeur permanent de la RDC à l’Union Africaine ont aussi assisté à cette rencontre. Bien avant, She Okitundu avait échangé avec Alpha Condé, le président en exercice de l’Union africaine.

L’UE appelée  à respecter les dispositions de la Convention de Vienne

Le vice -Premier  ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, appelle le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) et  ses collègues accrédités à Kinshasa, à respecter les dispositions de la Convention de Vienne qui leur impose le devoir de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures d’un Etat.

Le ministère,  qui réagissait  à la déclaration de la délégation locale de l’UE et de son chef en rapport avec la nomination récente du Premier ministre, note que cette déclaration, ne respecte pas l’article 8 de l’Accord de Cotonou.

La source confirme que la nomination du Premier ministre a été effectuée dans le strict respect de la Constitution, de  l’esprit et de la lettre de l’Accord politique du 31 décembre 2016 et constitue une consolidation dudit Accord dont l’objectif primordial est l’organisation des élections crédibles, apaisées et transparentes.

Quant au droit de manifester, le ministère rappelle qu’il est garanti par la Constitution de la République, mais son exercice peut faire l’objet de la part de l’autorité publique des restrictions prévues par la loi en vue du maintien  de l’ordre public et de la sécurité nationale.

(Jean Pierre Kayembe)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse